Le SNEC lance une grève générale illimitée le 10 janvier 2022

Le président du Syndicat national des enseignants chercheurs (SNEC), Mathurin Ovono Ébè a annoncé vendredi 17 décembre annoncé à l’issue de l’assemblée générale de l’entrée en grève générale illimitée le 10 janvier 2022 suite, selon lui,  au manque de volonté politique du gouvernement qui rechigne à apporter des réponses à leurs revendications.

« L’assemblée générale a décidé d’une entrée en grève le 10 janvier 2022 dans les universités, grandes écoles et instituts de recherche », a annoncé M. Ovono Ebe.

Les enseignants chercheurs  réclament la régularisation des situations administratives et financières. La question avait déjà fait l’objet du mouvement d’humeur entre mai et juin dernier.


Un protocole d’accord sur proposition du Ministre de l’Enseignement supérieur, Patrick Daouda Mouguiama était en juin dernier sur le point d’être signé. Jusqu’à ce jour, indique-t-on, le SNEC attend toujours le retour du document du protocole que la tutelle devait amender pour signature par les deux parties.

Le SNEC a ainsi déploré le fait que le Ministre de tutelle s’illustre par les « mêmes méthodes d’usure » face aux revendications sociales, légitimes et légales.

Face à ce qui s’apparente à la mauvaise foi du gouvernement, le SNEC va mutualiser ses forces avec la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) en grève depuis 3 mois, pour mieux se faire entendre.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.