Le ralliement des opposants à la Majorité présidentielle montre que le PDG est isolé selon le RPM

Le porte-parole du RPM, Alain Michel Mombo durant son point de presse le 12 août à Libreville © Gabonactu.com

Le porte-parole du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM, opposition radicale), Alain Michel Mombo a dans un point de presse indiqué jeudi 12 août avec ironie, que le ralliement de certains opposants à la Majorité présidentielle traduisait l’isolement et l’essoufflement du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 53 ans).

« Contrairement aux affirmations des tenants du pouvoir, ces ralliements, loin d’affaiblir l’opposition patriotique, démontrent l’isolement du pouvoir en place qui cherche par ce stratagème à se donner une once de popularité en utilisation les moyens les plus sordides pour débaucher les éléments vulnérables et extenués par la durée du combat », a fustigé M. Mombo.


La sortie du RPM fait suite à  la défection le 11 août de Jean Eyeghe Ndong, ancien bras droits de Jean Ping. Dans une déclaration solennelle, l’ancien Premier Ministre a annoncé son départ de la Coalition pour la nouvelle république (CNR), plateforme des personnalités et partis politique de l’opposition  dirigée par Jean Ping.

Aussi, a-t-il fustigé le radicalisme combiné de l’opposition et du pouvoir qui bloque le pays depuis des années.  Eyeghe Ndong qui affirme désormais  se mettre au service de la République, a dit prendre son bâton de pèlerin pour appeler à la réconciliation et au dialogue.

Bien avant Jean Eyeghe Ndong, d’autres poids lourds de l’opposition ont rejoint la majorité à l’instar, entre autres, René Ndemenzo’o Obiang et Frédéric Massavala Maboumba.

Pour le RPM, les gabonais ne doivent pas se laisser « distraire par ces manœuvres, ils doivent demeurer vigilants et tordre le cou à ces pratiques qui n’honorent pas la démocratie et jettent le discrédit sur l’opposition toute entière ».

Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.