Le Portugal accepte Liliane Massala comme ambassadeur du Gabon

Après la France et Monaco, l’Ambassadeur Haut Représentant du Gabon en France et Représentant Permanent auprès de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Liliane Massala, qui a également juridiction sur le Portugal, a présenté ses Lettres de créance, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Gabon auprès du Portugal au président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, mercredi dernier au Palais national de Belém de Lisbonne.

Conformément à la tradition diplomatique portugaise, cette rencontre officielle était précédée, dès le mardi 19 octobre dernier par la phase de remise des Copies figurées à Alvaro Mendonça E Moura, Secrétaire général du Ministère portugais des Affaires étrangères.


Pour rappel, les relations entre le Gabon et le Portugal ont été établies depuis 1960. Malgré cette relation diplomatique si vieille le Gabon n’a jamais accrédité un ambassadeur résident à Lisbonne.

Au plan politique, la coopération est très active, notamment par l’échange fréquent des lettres et invitations adressées réciproquement aux plus Hautes Autorités.

Sur le plan économique, les relations sont dominées par l’achat du bois du Gabon par le Portugal. L’expertise portugaise dans les infrastructures des transports, de communication, de l’industrie agro-alimentaire, des industries métallurgiques du transport maritime sont des secteurs importants que les deux Etats souhaitent développer.

Les échanges avec le Président portugais ont permis de revisiter certains accords de coopération et la nécessité urgente de les adapter aux réalités du moment.

C’est dans cet esprit que Marcelo Rebelo de Sousa a redit à Liliane Massala le souhait de renforcer un « partenariat visible » qui doit se mesurer à travers des réalisations concrètes et des visites régulières au plus haut niveau, de façon à mieux raffermir ces liens historiques.

Pour sa part, Liliane Massala, a exprimé au nom des plus hautes autorités gabonaises, sa gratitude aux autorités portugaises, tout en sollicitant leur forte implication dans le processus de développement socio-économique du Gabon impulsé depuis 2009 par le Président Ali Bongo Ondimba.

Jarele SIKA


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.