Le ministre de l’environnement confirme qu’un autre tremblement de terre a secoué le Gabon

Le ministre gabonais de l’Environnement, le professeur Lee White a confirmé dans un tweet qu’un nouveau tremblement de terre a été ressenti au Gabon de Malinga (sud) à Libreville dans la nuit de mardi à mercredi à minuit.

« Un autre tremblement de terre senti de Malinga à Libreville », a twitté le ministre. Lee White cite l’expert géologue @A_El_Albani qui dit :  « c’est normal« . Le phénomène est « du au fonctionnement normal des failles à cause de l’ouverture continue produit au milieu de l’Atlantique qui repousse les continents, africain et américain », précise-t-il.


Il s’agirait d’un séisme de magnitude 5.4 à 36 km de Lambaréné. La secousse a été ressentie à 0 heure 07. Elle n’a pas duré. Environ 30 secondes. Les uns ont vu leur lit bouger. Les autres les chaises, la télévision, les fleurs et autres objets légers.

Le phénomène a déjà été vécu le 6 mars dernier par les habitants des villes de Fougamou, Lambaréné et Ndjolé.

Carl Nsitou


3 thoughts on “Le ministre de l’environnement confirme qu’un autre tremblement de terre a secoué le Gabon

  1. Des mesures de sécurités devrait déjà être prisent à mon humble avis en vue de sécurisé la population en cas de besoin car mère nature est plus imprévisible qu’on le pense souvent…

  2. Bonjour.
    Très franchement, cette situation ne devrait pas être prise à la légère. En effet, dans certain quartier de la capitale gabonaise, on observe des zones à risques. C’est le cas de Kinguéléé et Cosmoparck où se produisent souvent des éboulements de terrains après de fortes pluies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.