Le gouverneur de la BEAC livre à Ali Bongo les principaux indicateurs de l’économie du Gabon

Le Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), le tchadien Abbas Mahamat Tolli s’est rendu mercredi au palais présidentiel où il a livré au chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba les principaux indicateurs économiques de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et ceux du Gabon marqués par la crise des matières premières de 2014 et l’impact du Covid 19.

« La situation macroéconomique sous régionale a connu quelques bouleversements dus à la baisse du coût des matières premières il y a quelques années, couplée à l’impact de la pandémie de covid-19 en 2020. Toutefois, de nombreux mécanismes mis en place par les différents Etats membres ont permis de favoriser la relance de l’économie dans l’espace communautaire. Il s’agit entre autres de restrictions budgétaires et d’instruments monétaires visant à financer la croissance », indique un communiqué de la présidence gabonaise.


Pour le cas spécifique du Gabon, le Gouverneur de la BEAC a « salué les stratégies mises en place par le gouvernement, telles que l’assainissement des finances publiques, la mobilisation des fonds visant à financer des investissements et la diversification de l’économie. Lesquels ont permis de booster la croissance économique, de consolider notre positionnement à l’extérieur et donc une amélioration progressive », poursuit le texte.

Les six pays membres de la CEMAC sont le Cameroun, la Centrafrique, le Congo Brazzaville, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad. Tous ont pour monnaie commune le FCFA gérée par la BEAC qui en est l’institution d’émission.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.