Le député Boungoueres rallume sa flamme d’amour pour Ali Bongo et les populations de l’Ogoulou

Le député du 2ème siège du département de l’Ogoulou (Mimongo) pour le compte du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Alain Simplice Boungoueres, a rassemblé mercredi à Libreville plusieurs ressortissants de sa circonscription électorale pour redire sinon rallumer sa flamme d’amour pour le président de son parti, Ali Bongo Ondimba et les populations de l’Ogoulou avec qui il a eu des malentendus.

« Pour ce qui me concerne, je tiens à rassurer chacun d’entre vous de mon dévouement et de mon engagement à toujours continuer à œuvrer auprès de notre Distingué Camarade Président et Leader de notre grand parti, Son Excellence Ali Bongo Ondimba », a-t-il clamé devant un public déjà conquis.


« S’il reste trois soutiens au DCP, il y’a moi, Alain Simplice Boungoueres et deux autres, s’il n’en restait que deux, il y aurait moi et quelqu’un d’autre. Mais s’il reste un seul, c’est moi parce que je suis Alain Simplice Boungoueres, je suis PDG et je suis Ali Bongo Ondimba », a-t-il rimé parlant de son amour ou son dévouement pour le président Ali Bongo Ondimba.

Le député du parti au pouvoir a demandé aux militants et sympathisants du PDG présents à cette rencontre « à regarder non plus le passé mais plutôt vers l’avenir qui s’annonce riche en défis ».

L’honorable Alain Simplice Boungoueres invite chacun à maintenir l’unité et la cohésion, redoubler d’efforts dans le travail afin de garantir une victoire cash à Ali Bongo Ondimba dans le département de l’Ogoulou.

Déterminé, l’honorable de la province de la Ngounié a indiqué « comme un soldat, je me tiens disponible pour le parti et à la disposition du DCP pour les challenges à venir partout où besoin sera, au niveau des responsabilités que je serais amené à assumer ».

Alain Simplice Boungoueres et sa base à Libreville © Gabonactu.com

A travers ce rendez-vous, le député a scellé l’amour avec ses électeurs. L’on se souvient qu’il avait été chahuté lors d’une visite dans sa circonscription électorale. Les populations n’ont pas apprécié la présence d’une société semi industrielle d’exploitation de l’or dans une zone où les populations ont toujours exercé le métier d’orpailleur pour leur survie.

« Restons donc unis, c’est mon devoir de nous le rappeler et comme le dit si bien à chaque fois le DCP, un leader politique doit avoir la capacité de rassembler, car la politique c’est l’art d’additionner et de multiplier et non de soustraire et de diviser », a-t-il avoué.

Alain Simplice Boungoueres a donc décidé de mobiliser sa base dans la perspective de la prochaine élection présidentielle à laquelle le président Ali Bongo Ondimba serait disposé à briguer un 3ème mandat. La constitution révisée en 2017 le lui permet.

Betines Makosso


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.