Le CLR soutient sans détour le projet de révision constitutionnelle

Le Délégué général du CLR, Dr Nicole Assélé   le 14 septembre 2019 à Libreville © Archives  Gabonactu.com

Le Centre des libéraux réformateurs (CLR, majorité) a dans un communiqué dont Gabonactu.com a obtenu copie, apporté son soutient au projet de révision constitutionnelle initié par le Président Ali Bongo Ondimba le 18 décembre 2020 pour dit-on mettre fin au vide juridique  ayant trait aux dispositions traitant de  la vacance de pouvoir.
« Face au vide juridique relatif au cas d’indisponibilité temporaire du Président de la République Chef de l’Etat, ayant favorisé des actes nos conformes aux dispositions législatives et règlementaires en vigueur ; et eu égard à la volonté du gouvernement de prévenir toutes les situations qui pourraient entraver le fonctionnement régulier des institutions et des pouvoirs publics ; le Centre des Libéraux Réformateurs, parti membre de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence soutient cette démarche du gouvernement », mentionne le communiqué officiel du CLR pondu au terme de la réunion du Directoire.
Ladite réunion du Directoire a eu lieu le 22 décembre. Elle était codirigée par le Président du Conseil politique, Jean Boniface Assélé et le Délégué général du CLR, Dr Nicole Assélé.
Le projet de révision constitutionnelle prévoit dans son article 13 la mise en place d’un collège des trois personnalités (président du Sénat, président de l’Assemblée Nationale, et le Ministre de la Défense) pour diriger conjointement  le pays d’une manière intérimaire en cas de vacance de pouvoir. L’initiative est vivement contestée par l’opposition et la société civile.


Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.