Le CLR et le PDG consolident leur alliance

Le Délégué général du CLR, Dr Nicole Assélé (droite) et son adjoint Patricia Tayé entourant le Maire de Libreville, Léandre Nzué au terme de l’audience le 26 août © Com CLR

Le Maire de Libreville, Léandre Nzué, a reçu le 26 août en audience le Délégué général du Centre des libéraux réformateurs (CLR, majorité), Dr Nicole Assélé et son adjoint Patricia Tayé épouse Zodie, présidente du groupe CLR au sein du Conseil municipal de la capitale gabonaise, dirigé par le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

« Cette rencontre a été l’occasion de revisiter ensemble tous les espaces de collaboration et passerelles de franche cohabitation entre les groupes #PDG et #CLR au Conseil municipal de Libreville, quelque peu mis à rude épreuve lors de la précédente mandature », indique la communication du CLR.
Selon le parti de Jean Boniface Assélé, ces échanges, empreints d’amitié et de convivialité, jettent assurément les bases de la pleine et entière participation des cadres #CLR à la vie et au fonctionnement de la Cité vitrine du Gabon, aussi bien au sein des conseils d’arrondissements, où le CLR est présent, qu’au niveau de l’organe central du Conseil municipal de Libreville.
La rencontre est le prolongement des discussions permanentes et nécessaires souhaitées entre les responsables du #PDG et du #CLR, deux des principaux partis locomotives de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence, relève-t-on.
Le président fondateur du CLR, Jean Boniface Assélé, a souvent dénoncé la marginalisation de son parti et le non-respect de la charte de la majorité par le Parti démocratique gabonais, formation politique dirigée par son neveu Ali Bongo Ondimba.


Antoine Relaxe

şifresiz takipçi


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.