La SEEG à pied d’œuvre pour réhabiliter la desserte totale  en eau potable vers Libreville

Le conduit DN 1000 endommagé en pleine réparation  © Gabonactu.com

Le Directeur général de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), Alain Patrick Kouma s’est rendu vendredi 31 décembre à Ntoum (40 km de Libreville) pour s’enquérir de l’avancement des travaux de la réhabilitation du conduit d’eau qui a cédé le 29 décembre à 17h30 suite à un éboulement survenu après la forte pluie  diluvienne qui s’est abattue dans la région.

« Ces travaux vont consister à enlever les conduites qui sont déboîter et nous allons reprendre les travaux pour pouvoir reposer les conduites convenablement »,  a indiqué M. Kouma encourageant par la suite ses équipes de maintenance.


En temps normal, le grand Libreville est alimenté par deux conduites d’eau de 1000mm et 1200mm de diamètre situées respectivement au départ de Ntoum et au niveau d’Essassa (27 km de Libreville). Un dispositif qui a été mise en place au cas où une des conduites serait indisponible.

Pour alimenter Libreville en eau potable, le débit de transport de Ntoum vers la capitale gabonaise a été réduit  de 29000 m3 d’eau par jour soit une diminution de 12 %.

La commune d’Owendo n’a pas été impactée; elle conserve son alimentation et sa desserte en eau potable.

Ces travaux qui vont durer 10jours  avant d’espérer revenir à la situation avant l’incident, impose l’équipe de la SEEG à réorganiser la distribution d’eau potable dans la zone de Libreville et d’Akanda (nord de Libreville).

« Ces mesures prises nous permettent d’alimenter de 6h à 15h la zone centre de Libreville (Akebé, Beau-séjour, Lalala, Glasse, Plein-Niger, le centre-ville, la Présidence de la République) et de 15h à 6h nous faisons des manœuvres pour monter le maximum d’eau sur la zone d’Akanda », a-t-il  rassuré.

Betines Makosso


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.