La Mairie de Libreville en guerre contre les cancers féminins dans les marchés

La Maire de la Commune de Libreville, Christine Mba Ndutume Mihindou, a lancé récemment une campagne de sensibilisation et de dépistage des cancers du Sein et du Col de l’Utérus, dédiée aux commerçantes des différents marchés de la capitale gabonaise.

La campagne lancée au Marché d’Oloumi, s’est poursuivie au marché d’Akébé et de Mont-Bouet. Durant tout le mois d’octobre, les unités de dépistage installées dans ces marchés, recevront au maximum 50 femmes par jour.

L’opération vise à détecter et signaler les cas précancéreux pour une éventuelle prise en charge dans les hôpitaux de référence, à l’instar de l’institut de cancérologie d’Angondjé.


« Faites-vous dépister car, le dépistage est un bon réflexe qui peut nous sauver la vie », a lancé Mme Mba Ndutume Mihindou à l’endroit de ses compatriotes femmes.

La Mairie de Libreville ambitionne dépister le plus grand nombre de commerçantes. A cet effet, les agents du Ministère de la Santé qui incluent les psychologues, seront déployés dans tous les marchés de la capitale.

La campagne Octobre Rose, consacrée à la lutte contre les cancers féminins a été lancée en 2013 par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO) pour la Famille.

En 7 ans, le programme Agir contre le cancer mis en place par la FSBO, a sensibilisé plus de  436 000 personnes  aux cancers féminins et dépisté plus  de 67 000 femmes des cancers du sein et du col de l’utérus.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.