« La disparition d’Yves Delbrah est une perte immense pour le monde artistique » Omar Ben Sala

L’artiste musicien,  Omar Ben Sala durant une séance des répétitions à Port Gentil  © Gabonactu.com

C’est dans un élan d’émotions qu’Omar Ben Sala artiste gabonais résidant à Port-Gentil connu pour son célèbre morceau musical « Cadi » a tenu à rendre un vibrant hommage à Yves Delbrah disparu le 21 juillet 2021 à Paris des suite d’une maladie.

« La disparition d’Yves Delbrah est une perte immense pour le monde artistique »,  a déclaré  avec émotion M. Sala.


«  La disparition d’Yves Delbrah est une lourde perte pour moi et la famille, je me rappelle quand il a sorti ‘’N’kani’’, j’ai vu le haut niveau, la précision et le talent en lui,  notre nouvelle génération pourrait s’inspirer de lui », a-t-il estimé.

Omar Ben Sala avoue avoir  s’inspirer d’Yves Delbrah pour devenir artiste. En effet, tout  basculer lors de sa prestation en compagnie de l’illustre disparu qui avait été invité par l’orchestre Okolongo dans les années 2000. Ce jour-là sur scène, la fratrie s’est mise à composer ensemble, des souvenirs, dit-il, inoubliables qui resteront gravés.

Pour Omar Ben Sala, « c’était mes débuts avec la légende, j’interprétais encore, je n’étais pas encore artiste confirmé, dommage  que nos jeunes ne suivent pas, ils rêvent dans un style musical bizarre,  ils devraient s’imprégner de notre culture ».

Yves Delbrah a laissé une empreinte indélébile dans la musique gabonaise. L’artiste était connu et apprécié par les mélomanes.

Vincent Ronazinault


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.