Jeta Groupe : entre tension de trésorerie et suspension de contrat lié au curage des bassins-versants de Libreville

L’ancien  Maire de Libreville, Eugène Mba lançant les travaux d’assainissement de Libreville, exécutés par Jeta groupe  le 20 mai © Gabonactu.com

Le contrat liant Jeta Groupe et la Mairie de Libreville, pour le curage des bassins-versants et autres endroits souvent inondés de la capitale gabonaise a été suspendu par la nouvelle Maire, Marie Christine Ndutume Mba, selon plusieurs médias. Les raisons de cette suspension ne sont pas encore connues, toujours est-il que cette situation a engendré une conséquence sociale immédiate, au sein de l’entreprise qui n’arrive plus à payer ses employés depuis deux mois faute d’argent.  

Accusée d’avoir perçu 338 millions pour un service non encore effectué au moment de décaissement, l’entreprise Jeta Groupe est dans la tourmente financière. La transaction attribuée à l’ancien Maire de Libreville, Eugène Mba, démissionnaire depuis le 17 juin 2021 ne semble pas avoir eu lieu.


Démissionnaire pour des soupçons de détournement des deniers publics, Eugène Mba était pointé du doigt par la presse pour avoir ordonné cette transaction.  Jeta Groupe qui est à pied d’œuvre depuis le lancement le 20 mai dernier de la vaste opération de curage des caniveaux à Libreville n’aurait jamais reçu aucun Kopeck.

Selon la Direction administrative et financière de Jeta Groupe dont l’identité n’a pas été révélée par notre confrère Gabonreview, « nous souhaitons vraiment que le problème soit réglé avec la mairie afin que nous procédions au paiement des employés».

 Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.