Interview : le Directeur Afrique de Total Energies dit tout sur les projets de son groupe au Gabon

Le gabonais Henri-Max Ndong Nzué, Directeur Afrique de Total Energies en séjour au Gabon, s’est livré jeudi à cœur ouvert à la presse après une audience au cabinet du ministre gabonais du Pétrole et du Gaz, Vincent de Paul Massassa. L’ancien DG de Total Gabon rappelé au siège du groupe à Paris a dit tout sur les projets de son groupe dans le pays.

Venu de Paris, quel message avez-vous apporté au Ministre gabonais du Pétrole et du Gaz…


En tant que partenaire historique de la République Gabonaise, c’est important de nous voir de temps en temps. Et cette fois-ci c’était à l’occasion du Conseil d’administration de Total Energies EP Gabon qui devait examiner les comptes de l’exercice 2021. Nous sommes venus pour faire un point avec Monsieur le Ministre sur nos activités. D’abord le maintien de nos productions après le recentrage de nos activités. Ensuite nous avons un certain nombre de dossiers en cours avec la République Gabonaise qui doivent permettre de donner la visibilité à Total Energies EP Gabon de manière à ce que la société puisse se projeter en matière d’investissements et aussi avoir un régime fiscal stabilisé qui soit suffisamment compétitif pour lui permettre d’investir.

Total a revendu bon nombre de ses actifs à Perenco, il se susurre que la société serait sur le point de quitter le Gabon. Qu’en dit le Directeur Afrique du Groupe Total Energies ?

Cela a toujours été clair Total Energies EP Gabon est au Gabon sur la durée. Ce recentrage lui permet d’être beaucoup plus robuste sur le plan financier. Et, en même temps, Total Energies, qui maintenant est une compagnie multi-énergies, a vocation également au Gabon à se développer dans les énergies renouvelables notamment le solaire. Et là-dessus nous travaillons avec la République Gabonaise pour identifier les opportunités et aussi nous développer dans ce domaine-là. Par ailleurs pour ce qui est des puits naturels des carbones, là aussi nous pensons qu’il y a des choses intéressantes à faire avec la République Gabonaise. Dans les mois qui viennent nous serions amenés à faire des propositions au Gabon sur ce point. Je peux vous le confirmer, Total Energies EP Gabon est là pour s’inscrire et inscrire ses activités dans la durée.

De gauche à droite Henri-Max Ndong Nzué et Vincent de Paul Massassa  © Gabonactu.com

En novembre dernier au sortir de l’audience que vous a accordée le Président Ali Bongo Ondimba, vous annonciez des « actions extrêmement fortes pour réduire le brûlage du gaz ». Comment Total Energies compte-t-il, à l’heure de la transition énergétique, aider le Gabon à mettre en valeur son potentiel gazier ?

Total Energies EP Gabon se veut une société citoyenne. Et citoyenne aujourd’hui on sait que cela veut dire réduire ses gaz à effet de serre. Donc Plutôt que de brûler du gaz, trouver le moyen de le revaloriser. Effectivement le Directeur Général de Total Energies EP Gabon est en train de travailler avec ses équipes pour pouvoir valoriser ce gaz, soit en l’amenant à Port-Gentil pour la génération électrique ou bien en le valorisant auprès d’autres acteurs industriels qui eux pourraient l’utiliser également pour la génération électrique ou bien pour améliorer la récupération des pétroles sur leurs gisements.

Propos recueillis par Marie Dorothée


One thought on “Interview : le Directeur Afrique de Total Energies dit tout sur les projets de son groupe au Gabon

  1. Votre hypocrisie on connait deja ce que les occidentaux font a la Rússia vous ferez avec l’Afrique donc quittez aussi ce Continent que vous avez trop píller. Avant que les africains aillent dans les rues pour demandez votre depart.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.