Gratuité des accouchements : Entre scepticisme et proposition des Mamboundouîstes

 

Les leaders des  Mamboundouîstes @ DR 

 
 
Libreville, 27 mars (Gabonactu.com) – Le courant politique de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) baptisé : « les Mamboundouîstes » a dans un communiqué parvenu à la rédaction de Gabonctu.com  demandé au gouvernement d’initier une loi pour rendre la mesure de gratuité des accouchements dans les hôpitaux publics obligatoire.
 
« Afin que 2018 soit réellement synonyme de concret, comme promis par le Président de la République, les Mamboundouîstes invitent le Gouvernement à  prendre un acte réglementaire (un décret ou un arrêté ministériel), contraignant le personnel soignant, à ne pas exiger les frais d’accouchement, afin de rassurer, la foi chancelante des gabonais sur cette mesure présidentielle », a proposé  les Mamboundouîstes au terme de leur réunion hebdomadaire.
 
Dans une note d’information N°00543, datée de 21 mars  courant,  le Ministre d’Etat en charge  de la santé, Denise Mekamne, a pris  la décision portant gratuité des accouchements dans les hôpitaux publics pour toutes  les femmes gabonaises. La mesure déjà en vigueur, exclue toutefois les filles âgées de 18 ans et moins. Celle-ci rentre dans  le cadre de la mise en œuvre de la mesure présidentielle, visant non seulement à réduire le taux de mortalité infantile mais également à soulager les familles face aux dépenses, souvent lourdes, liées à la naissance d’un bébé.
 


Sydney IVEMBI

 
 
 
 
 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.