Gabon : un leader de la société civile va porter plainte contre le Ministère de la Défense pour abus d’autorité et violation de domicile par des militaires

Le leader de la société civile, Petit-Lambert Ovono, a annoncé qu’il portera plainte contre le Ministère de la Défense Nationale gabonaise pour abus d’autorité et violation de sa propriété orchestrée par des Militaires. Ci-dessous, l’intégralité de sa dénonciation dont Gabonactu.com a obtenu copie.   

« Samedi, 1er mai 2021

VIOL DE DOMICILE ET FRACASSERIES DE LA PORTE DES TOILETTES EXTERNES PAR LES MILITAIRES EN TENUE


Il est 21h environ quand une escouade de militaires en service, généralement postés au niveau du Château d’eau d’Angondjé, descendus à Angondje Village, sans doute pour leur tournée, dans un camion de marque IVECO, sautent le demi mur de ma propriété, pénètrent dans ma concession, donnent des grands coups sur les vitres d’un de mes magasins en location à un jeune gabonais qui finirait par leur ouvrir la porte. Certains parmi eux vont se diriger vers les toilettes situées  à l’extérieure du local où se trouve une femme âgée en train de se soulager. Un des militaire va casser la porte des toilettes visiteurs sans cause et sans explication.

Si les forces militaires sont sans doute en service commandé, et si le jeune homme était certainement en infraction, il a d’ailleurs été embarqué, il reste à savoir jusqu’à quand les forces militaires et de sécurité du Gabon vont continuer à violer les propriétés privées et à fracasser y compris les portes des domiciles des innocents ?

Devant une telle manifestation disproportionnée de violence, de force, et d’abus d’autorité sur les biens d’autrui, nous sommes dans l’obligation de demander justice en déposant une plainte devant le Ministre de la Défense nationale pour demande des sanctions et réparation de la porte fracassée.

Enfin, nous posons la question suivante : le viol des domiciles privées par les forces de sécurité et de défense n’est-il pas la vraie menace actuelle des citoyens gabonais en lieu et place de la Covid19?

Avant que les balles ne finissent par nous atteindre, nous attirons l’attention de la communauté nationale et internationale du danger que représente les forces sensées protégées les personnes et les biens, mais considérées désormais comme une vraie menace des paisibles citoyens. Affaire à suivre.

PETIT-LAMBERT  OVONO

VICTIME »

Gabonactu.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.