Gabon : les régies financières durcissent leur grève générale illimitée

Le porte-parole de la Fédération des collecteurs des régies financières Sylvain Ombindha et ses camarades lors de leur sortie, le 22 mai 2020 à Libreville © D.R

Le porte-parole de la Fédération des collecteurs de régies financières (Douanes, Impôts, Pétrole, et Trésor), Sylvain Ombindha, a indiqué dans un point de presse le durcissement de leur mouvement de grève générale illimitée lancé le 13 juillet dernier en réduisant drastiquement les heures du service minimum.  

« Le service minimum est désormais fixé de 8h à 10 h », a indiqué M. Ombindha, dénonçant au passage la sourde oreille et le mépris du gouvernement pour donner une suite favorable à leurs revendications légitimes.
Les agents de régies financières réclament la régularisation des situations administratives en reclassant et en intégrant certains d’entre eux ayant déjà totalisé plus de 10 ans sans être fonctionnaires.
« Nous demandons la convocation urgente des assises, Présidence de la République-partenaires sociaux afin de conclure un contrat de performance objectif », a-t-il lancé.


Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.