Gabon : le plaidoyer de la HAC auprès du Premier Ministre pour pallier les difficultés récurrentes

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Rose Christiane Osoouka Raponda,  a accordé à une  importante délégation conduite par Jean-Louis Mabendi, président par intérim de la Haute autorité de la communication (HAC), une audience à travers laquelle les dysfonctionnements et autres  difficultés opérationnelles de l’organe régulateur ont été exposées pour trouver des solutions idoines et durables.

«Depuis 2018, date à laquelle nous avons pris les fonctions, nous traversons des situations difficiles, situations budgétaires, de fonctionnement, d’équipement et de gouvernance », a déclaré au terme de l’audience  Jean François Mouwaka Ngonga porte-parole de la HAC.

Les membres de la HAC sont sortis de l’audience avec la patronne administrative du pays rassurés.  L’Autorité administrative indépendante chargée de veiller au respect de l’expression de la démocratie et de la liberté de la presse, qui  a du plomb dans l’aile devait être sous peu pourvu en commodités d’usage.


« Dans un pays comme le nôtre, une jeune démocratie, il est important que le régulateur des médias que nous sommes, puissions être suffisamment opérationnels, pour donner vraiment une expression libre, une expression démocratique, celle-là même qui garantit à tout Etat le maximum des chances de développement », a-t-il indiqué avec assurance.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.