Gabon : la révision constitutionnelle constitue une forfaiture selon les MAMBOUNDOUISTES

Le Directoire du  « Les MAMBOUNDOUISTES »   © Archives Gabonactu.com

Les MAMBOUNDOUISTES, un courant politique très critique existant au sein de l’Union du peuple Gabonais (UPG, opposition), a dans un communiqué qualifié le projet de révision constitutionnelle adopté le 18 décembre 2020 en conseil des Ministres, d’une véritable forfaiture qu’il faut retirer pour dit-il éviter un recul démocratique très prononcé.  

« Les MAMBOUNDOUISTES sollicitent du Chef de l’Exécutif, le retrait pure et simple dudit projet de révision constitutionnelle dont ils jugent inopportune car inscrivant notre pays dans un recul démocratique instauré par les régimes autoritaires », a souhaité les UPGistes dans un communiqué signé Guy Constant Titus Koumba, président du courant politique.
Les MAMABOUNDOUISTES  qui  demandent au peuple gabonais de rester vigilant pour faire échouer ce projet, dénoncent  la violation du principe de la séparation des pouvoirs caractérisant le projet de reforme en cours. La mise en place annoncé d’un collège de trois personnalités (président du sénat, président de l’assemblée nationale et le Ministre de la Défende Nationale) pour diriger conjointement le pays en cas de vacance de pouvoir foulerait au pied l’Etat de droit.
« Toutefois, si le Chef de l’Exécutif tient à l’aboutissement de ce projet de révision constitutionnelle, les MAMBOUNDOUISTES l’invitent respectueusement à le soumettre à un referendum conformément à l’article 3 alinéa 1er de la Constitution », soulignent-ils.


Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.