Gabon : intensification dans les villages de la campagne de vaccination contre la tuberculose, la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B, la rougeole, et la fièvre jaune

Une dame en âge de procréer recevant sa dose de vaccin contre les maladies endémiques dans un des villages de Moabi ©  Gabonactu.com

La première phase de la campagne de vaccination contre la tuberculose, la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B, la rougeole, et la fièvre jaune,  pour les enfants de 0 à 11 mois, des femmes enceintes et en âge de procréer qui prend fin ce 29 octobre au Gabon,  s’est intensifiée ces derniers jours dans les différents villages du département de la Douigny dont le chef-lieu est Moabi, province de la Nyanga (sud-ouest).

« La santé publique est une bonne chose, surtout celle de proximité comme cela se passe actuellement, nous n’avons pas des moyens pour regagner la capitale départementale pour être traité, ici notre dispensaire n’a rien comme produits, s’ajoute à cette difficulté la dégradation de la route », s’est réjoui Guy Mbembo, chef de canton Doubandzi


Les habitants des villages des Cantons Douami Mouembi et Migamba Yara n’ont pas été en reste.  L’action sanitaire initiée par le gouvernement en partenariat avec l’OMS et l’UNICEF est considérée dans le cru comme un ouf de soulagement.

Othman Aldo Mabounda


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.