Gabon : hommage depuis Libreville à Mme Soglo ex première dame du Benin

Plusieurs femmes leaders du Gabon dont le ministre des Affaires sociales et des Droit de la Femme, Prisca Koho Nlend ont commémoré vendredi à Libreville la Journée internationale de la femme africaine (JIFA) par un vibrant hommage à Rosine Vieyra Soglo, ex Première dame du Bénin décédée à 87 ans le 25 juillet dernier.

L’hommage a été rendu lors d’une cérémonie organisée par ces gabonaises toutes membres de l’African Women Leaders Network (AWLN) dans les locaux de l’ancien ministère de la Planification.


Ancienne huissière, Rosine Vieyra Soglo, épouse de l’ancien président béninois Nicéphore Dieudonné Soglo occupait une place importante dans la vie politique béninoise. Faisant partie de la génération ayant conduit le Bénin vers la démocratie dans les années 90, elle avait été plusieurs fois élue députée avant de se retirer en 2019.

Outre cet hommage, les femmes leaders du Gabon ont commémoré la JIFA par une conférence débat sur le thème du leadership des femmes africaines.

Une vue partielle des participantes à la rencontre © Gabonactu.com

« Les femmes voient le leadership comme quelque chose de lointain, d’abstrait, ou réservé exclusivement aux femmes dites intellectuelles, non le leadership c’est avoir la capacité d’impacter », a expliqué Laetitia Mébaley, responsable de la communication du bureau exécutif AWLN.

« Nous avons tenu à en parler pour expliquer cette différence et cette nuance, qu’une femme commerçante au marché de Mont Bouët peut très bien avoir des capacités de leadership en sachant gérer son activité, sa famille et donc influencer d’autres femmes à faire pareil », a-t-elle ajouté.

Sandrine Akerey, Secrétaire adjoint 2 de l’ALWN a pour sa part ajouté que « le leadership c’est un état d’esprit qui demande beaucoup d’humilité. Le bon leadership n’est pas directionnel, mais transformationnel car il prend en compte toutes les compétences ».

L’AWLN est une initiative des femmes africaines leaders de divers secteurs, créée en juin 2017 à New York avec le soutien de la Commission de l’Union africaine et des Nations Unies, dans le but de renforcer le leadership des femmes africaines dans la transformation du continent.

Irina Abang Obame


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.