Gabon / Gambie : la CAF sans pitié pour la souffrance des Panthères à Banjul

La Confédération africaine de football (CAF) a tranché dimanche par visioconférence le litige qui opposait le Gabon à la Gambie suite à la brimade et au confinement forcé imposé au onze national gabonais à l’aéroport de Banjul où les deux nations se sont affrontées dans le cadre de la 4ème journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021.

La Gambie est condamné à verser une amende de 100 000 USD (Cent Mille Dollars Américains) dont 50 000 USD (Cinquante Mille Dollars Américains) avec sursis à condition que la fédération gambienne ne soit pas reconnue coupable d’une infraction similaire au cours des vingt-quatre (24) prochains mois.


Quant au Gabon, la CAF a décidé d’imposer une amende de 10 000 USD (Dix Mille Dollars Américains) pour manquement aux valeurs sportives et d’intégrité à la Fédération Gabonaise de Football pour le comportement regrettable de Pierre Emerick Aubameyang.

Selon la CAF, Pierre Emerick Emiliano François Aubameyang a publiquement diffusé sur les réseaux sociaux des contenus offensants et dégradants, portant atteinte à l’honneur et à l’image de la Confédération Africaine de Football. türk takipçi satın al

On rappelle qu’à leur arrivée en Gambie, les joueurs de l’équipe nationale gabonaise sont restés bloqués à l’aéroport pendant plus de cinq heures. Toute la délégation de l’équipe gabonaise y a passé la nuit, dormant sur le sol de l’aéroport. C’est à 7 heures que l’équipe épuisée est arrivée à l’hôtel pour descendre sur le terrain en début d’après midi. Le Gabon avait perdu le match (1-2).

Le Gabon n’obtiendra pas la défaite de la Gambie sur tapis vert comme il le souhaitait.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.