Frédéric Bongo et d’autres ex-aides de camp d’Ali Bongo maintenus en diplomatie hors du pays

Frédéric Bongo Ondimba, frère de l’actuel chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, qui était le patron des renseignements durant le premier mandat de son frère jusqu’en 2019 ainsi que d’autres anciens aides de camp du numéro un gabonais ont été confirmés comme attachés de défense dans les missions diplomatiques du Gabon à l’étranger, annonce le communiqué final du conseil des ministres tenu lundi à Libreville par visioconférence.

Le colonel Frédéric Bongo Ondimba est conrfimé à son poste d’attaché de défense de l’ambassade du Gabon en Afrique du sud.


Le colonel Jean Luc Ndong Amvame, ancien commandant en second de la garde républicaine (GR, force d’élite), est promu attaché de défense à l’ambassade du Gabon en Chine. Le colonel Arsène Emvahou reste attaché de défense à l’ambassade du Gabon en Belgique. Ces deux derniers étaient dans le pre-carré de la sécurité du chef de l’Etat gabonais avant son accident vasculaire cérébral (AVC) en octobre 2018 lors d’un séjour en Arabie saoudite.

Ils avaient été éloigné quelques temps après la fin de la convalescence du numéro un gabonais.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.