Évaluation environnementale et sociale stratégique du Gabon : la SOGEVAL lance la phase de consultations

Les experts  de l’Évaluation environnementale et sociale stratégique durant le lancement de la phase de consultations à, Akanda (nord de Libreville) le 22 mars © Gabonactu.com

La Société gabonaise de suivi-évaluation des politiques publiques (SOGEVAL), retenue par la Banque Mondiale pour réaliser une évaluation environnementale et sociale stratégique au Gabon, a lancé lundi 22 mars lors d’une réunion de planification, la phase de consultations dudit projet qui va impacter 6 provinces sur les 9 que compte le pays.


L’enquête dans sa deuxième phase va durer 79 jours. Il sera question pour les quatre experts gabonais mis à contribution de sillonner les six provinces (Estuaire, Moyen Ogooué, Ngounié, Nyanga, l’Ogooué Ivindo et le Woleu-Ntem) pour effectuer des recherches documentaires, des entretiens et des interviewers des parties prenantes.

« Cette consultation fera ensuite l’objet des programmes ou des réponses que le gouvernement entend donner aux difficultés que connaissent la population dans notre pays », a indiqué Petit-Lambert Ovono, président de la SOGEVAL, par ailleurs coordonnateur du projet.

L’Evaluation environnementale et sociale stratégique lancée officiellement le 18 février dernier est fiancée par la Banque Mondiale à hauteur de 100 millions de FCFA. Elle vise à élaborer un plan stratégique pour la réduction des gaz à effet de serre.

Pour l’expert en foresterie et chef de mission desdites consultations, Dr Marcelin Dr Nziengui, « pour ce qui concerne la partie forêt en lien avec bien sûr d’autres experts, par ce que c’est interdisciplinaire  et il y a une interaction dans les différents secteurs, il s’agira donc à la fois de pouvoir  réaliser une revue documentaire à partir de laquelle tous les outils de collecte de données vont être réalisées, ensuite de passer à la phase consultations, entretiens, enquêtes sur le terrain et une fois qu’on a collecté ensemble ces données, elles vont être traitées, compilées,  en vue d’en sortir des synthèses qui vont intégrer les différents rapport qui seront réalisés ».

A l’issue de cette phase de consultations, un rapport provisoire sera présenté dans la 3ème semaine du mois de mai prochain avant d’entamer les trois autres étapes de l’étude qui va durer 180 jours.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.