Éducation : la CONASYSED reconduit sa grève de deux semaines à cause du silence assourdissant du gouvernement

Les enseignants grévistes votant à l’unanimité, à main levée, la reconduction de la grève de deux semaines le 11 octobre au terrain de Basket sis à Awendjé dans le 4ème arrondissement de Libreville © D.R

La Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), a au terme de l’assemblée générale d’évaluation du 11 octobre, reconduit son mouvement de grève de deux semaines, à cause, selon elle, du silence assourdissant du gouvernement.


« Le gouvernement est resté muet pendant ces 2 semaines malgré maintes demandes d’audience au Sénat, à l’Assemblée Nationale, à la Primature, au Conseil Economique et Social », a déploré Louis Patrick Mombo, délégué national de la CONZASYSED.

Les enseignants réclament la régularisation des situations administratives (recrutements, intégrations, titularisations, avancements automatiques, reclassements après stage), l’organisation des concours internes d’entrée à L’ENI et L’ENS, le paiement des rappels solde, l’octroi de la prime covid-19, l’arrimage de la pension retraite au nouveau système de rémunération…

Les grévistes disent aussi non  à la vaccination obligatoire et non à la mutuelle du secteur Éducation et recherche dans les conditions que voudrait imposer le Ministère de l’Éducation nationale en ne tenant pas compte du principe de l’autogestion, de l’absence d’intermédiaire gouvernementale et l’adhésion libre des enseignants.

La prochaine assemblée générale pour apprécier l’évolution de la situation  est prévue le 18 octobre prochain.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.