Du rififi au Conseil économique et social : les membres réclament l’argent !

La cession ordinaire du Conseil économique, social et environnemental (CESE) ouverte le 7 septembre dernier pourrait être plombée pour des raisons financières, selon plusieurs sources contactées par la rédaction de Gabonactu.com

Plusieurs conseillers membres ont cessé de travailler depuis jeudi. Ils réclament le versement de leur indemnité. Celle-ci est traditionnellement payée avant l’ouverture des travaux. Mais depuis plus d’une semaine (11 jours exactement), ils affirment n’avoir encore rien perçu.


La situation impacte notamment les conseillers venus de l’intérieur du pays qui doivent se loger, se déplacer et se nourrir dans la capitale.

« Ventre affamé n’a point d’oreilles », a confié un des membres qui soutient que le paiement serait bloqué par le Trésor public.

La colère n’est pas encore générale au sein de l’hémicycle mais le malaise est profond.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.