D’où vient Nicole Jeanine Lydie Roboty épouse Mbou, la nouvelle patronne des finances au Gabon ?

La nouvelle Ministre gabonaise de l’Economie et des finances Nicole Jeanine Lydie Roboty épouse Mbou n’est pas une grande figure politique ni une économiste réputée, elle n’est pas non plus une parfaite inconnue.

Née le 5 décembre 1966 à Port-Gentil, capitale économique du Gabon, la jeune Roboty a fait toutes ses études primaires et secondaires à Libreville puis à l’Institut National des Sciences de Gestion (INSG) où elle a obtenu un master option finances en 1992.


Nicole Jeanine Lydie Roboty épouse Mbou a poursuivi ses études supérieures en France où elle décroche un Diplôme d’Etudes Supérieures de l’Université de Paris 1 – Panthéon Sorbonne.

Ses premiers pas dans l’administration démarrent à la Banque gabonaise de développement (BGD). Avant d’intégrer le ministère des Fiances qu’elle ne quittera quasiment plus jusqu’à ce jour.

Tour à tour chargée d’études, directrice de la négociation et du suivi des mobilisations à la direction générale de la dette où elle a été directrice générale adjointe.

Le 17 juillet 2020, sa carrière prend l’ascenseur. Nicole Jeanine Lydie Roboty épouse Mbou est promue ministre Déléguée à l’Economie et aux finances. Elle est sous l’ombre de Jean Marie Ogandaga qui guide ses premiers pas au gouvernement.

Depuis le 9 décembre 2020, elle a pris davantage des galons et devient la ministre de l’Economie et des finances. Depuis le premier septennat d’Ali Bongo, Nicole Jeanine Lydie Roboty épouse Mbou est la seconde femme à occuper ce prestigieux et juteux poste ministériel. La première fut Rose Christiane Ossouka Raponda.

Nicole Jeanine Lydie Roboty épouse Mbou connait parfaitement les dossiers qui ont fait chuter son prédécesseur, Jean Marie Ogandaga. Il s’agit, entre autres, de la longue grève des collecteurs d’impôts et des abattement fiscaux exagérés accordés aux entreprises pétrolières.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.