Disparition mystérieuse d’un militaire à Doussala, au sud du Gabon

 
Libreville, 30 octobre (Gabonactu.com) – Un militaire en mission à Doussala (bourgade frontalière du Congo, située à 48 km de Ndendé), dans le cadre de l’opération « Koubia » est porté disparu depuis trois jours, a appris Gabonactu.com de sources concordantes.
Le militaire dont l’identité n’est pas encore connue, appartient à la région militaire de Mouila (Ngounié) au sud du pays. Il fait partie d’une équipe venue assurer la sécurité de la frontière entre le Gabon et le Congo dans le cadre de l’opération « Koubia ». L’opération a été initiée par le Gabon depuis le déclenchement de la guerre civile en juin 1997 au Congo voisin. A cet effet, les différentes équipes se relaient après deux semaines de service.
Avec ses autres collègues, le soldat disparu se serait rendu en brousse, non loin de son poste de travail, pour siroter du « vin de palme »; boisson locale très prisée. Il a disparu sur le chemin du retour, affirment des témoignages concordants.
« Il a dit qu’il regagnait son poste de travail parce que c’était lui qui était de permanence, mais depuis trois jours il est introuvable », a témoigné à Gabonactu.com un natif de Doussala, traumatisé par une descente musclée d’un contingent des militaires dépêchés de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié.
Les recherches entreprises par les soldats, de jour comme de nuit dans la brousse et la vaste plaine de la contrée, sont infructueuses depuis lors.
« Les militaires bastonnent les villageois, certains ont même fui en brousse », indique un autre habitant de Doussala, très remonté par le comportement aux allures esclavagistes des hommes en treillis.
Avec le concours des militaires et des officiers de police judiciaire, les notables de Doussala ont fait venir du Congo voisin un maître spirituel réputé pour, dit-on dévoiler ce mystère.

Antoine Relaxe



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.