Décès d’un ancien patron de la prison centrale suite à une bagarre avec sa femme

Le Commandant Ngoma Ngoma, un ancien officier de la Garde présidentielle (GP) devenue Garde républicaine (GR) est décédé jeudi dernier suite à une bagarre avec sa femme qui lui aurait cogné un gourdin sur la tête, a appris Gabonactu.com de source familiale.

Le couple qui vivait en union libre résidait au quartier Mindoubé dans le 5ème arrondissement. Le Commandant Ngoma Ngoma y a aménagé après sa très longue et riche carrière militaire. L’homme avait occupé plusieurs fonctions dont celles de Commandant de la Sécurité pénitentiaire. Il a terminé sa carrière comme chef de la sécurité de l’ancien maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane dont il est resté fidèle jusqu’à son décès.


Deux semaines avant sa disparition, le militaire a eu une vive altercation avec sa femme. Excédée, la femme aurait saisit un gourdin qu’elle aurait frappé violemment sur la tête de son partenaire. Le militaire qui était encore solide s’écroule malheureusement. Il perd ses moyens.

Le Commandant Ngoma Ngoma a terminé sa vie dans l’ombre de l’ancien 1er ministre, Jean François Ntoutoume Emane  © Gabonactu.com

Sa femme dans sa colère aurait pensé que le militaire faisait semblant. Elle n’aurait pas décidé de le conduire à l’hôpital. Le lendemain, le commandant agonise. Sa santé se dégrade. Il est dans le coma. C’est alors que madame décide de le conduire à l’hôpital. Malheureusement il rendra l’âme après deux semaines de coma au CHU d’Owendo.

Le couple avait une fille qui devenue orpheline. Triste fin pour un officier connu pour son sens de l’humour, son courage et sa détermination.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.