Commérage : Jean Ping serait -il trop vieux pour 2023 ? Barro Chambrier plaide non coupable

Le Président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), Alexandre Barro Chambrier s’est défendu dans un communiqué lundi avoir soutenu que Jean Ping serait trop vieux pour diriger les troupes de l’opposition dans la bataille présidentielle de 2023.

« Le RPM tient à apporter un démenti formel à ces allégations mensongères. Alexandre Barro Chambrier n’a jamais tenu de tels propos », souligne le communiqué.


Le RPM dit avoir constaté la publication d’articles « orduriers » par des organes de presse à la solde du pouvoir, attribuant au Président du RPM des propos selon lesquels «…Jean Ping est trop âgé pour pouvoir se représenter. En 2023, il aura 81 ans. Compte tenu des évolutions rapides à la fois technologiques et sociologiques du pays, il faut un homme plus jeune pour porter le changement… ».

« En réalité, l’acharnement de cette presse aux ordres révèle la peur panique que suscitent auprès des tenants du pouvoir le RPM et son Président, Alexandre Barro Chambrier », contre-attaque le parti qui ambitionnerait de positionner son président dans la bataille de 2023.

« Ces attaques de plus en plus fréquentes doivent donner à l’opposition l’indication que son salut repose sur son unité et sa cohésion que le peuple gabonais appelle de tous ses vœux », ironise le parti de Barro Chambrier.

En 2016, Jean Ping était désigné candidat unique de l’opposition face au président sortant, Ali Bongo Ondimba. Jean Ping continue, 5 ans après, à revendiquer sa victoire à l’issue de ce scrutin remporté par Ali Bongo Ondimba, selon les résultats officiels.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.