CEEAC : l’appui matériel et financier en faveur du Tchad très attendu

Les chefs d’Etat des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), réunis vendredi par visioconférence se sont mis la pression pour apporter l’appui matériel et financier promis en juin dernier pour accompagner le processus de transition en cours au Tchad à la suite du décès inopiné de leur ancien collègue, le Maréchal Idriss Déby Itno.

Le 4 juin dernier, les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC avaient publié une déclaration dans laquelle ils s’engageaient à soutenir la transition au Tchad dirigée par Mahamat Déby, fils du défunt maréchal. Ils s’étaient engagés à fournir à ce pays membre un appui matériel et financier.


La visioconférence de vendredi a constaté que les moyens promis n’étaient pas encore disponibles. Six des onze chefs d’Etat ont pris part aux travaux et les autres ont été représentés par leurs ministres des Affaires étrangères ou Relations extérieures.

La conférence était convoquée par le président en exercice de la CEEAC, Denis Sassou Nguesso du Congo Brazzaville.

Au cours de travaux, les chefs d’Etat ont constaté que la quasi-totalité des pays membres ne sont pas à jour de leurs cotisations statutaires. Un chapeau a été tiré en l’honneur du Gabon, un des rares Etats à jour de ses cotisations.

La conférence « a exhorté les Etats membres, qui ne l’ont pas encore fait, à s’acquitter de la totalité de leurs arriérés de contributions, afin de permettre à la Communauté de disposer de moyens nécessaires pour atteindre ses objectifs », précise un communiqué publié au terme des travaux.

« La Conférence a réaffirmé son engagement à appliquer le mécanisme de la contribution communautaire d’intégration (CCI) afin de garantir la mise en œuvre efficace et soutenable du plan stratégique indicatif à moyen terme 2021-2025 et l’atteinte des objectifs de la Communauté.  Elle a, à cet effet, instruit le Président du Conseil des Ministres et le Président de la Commission de la CEEAC de mener une tournée dans les Etats membres en vue de la régularisation de la situation des contributions des Etats membres », ajoute le communiqué.

Les onze Etats membres de la CEEAC sont : Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo Brazzaville, Gabon, Guinée équatoriale, République démocratique du Congo (RDC), Rwanda, Sao Tome et Principe et Tchad.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.