Ali Bongo s’est réveillé de son sommeil artificiel à King Faisal Hospital de Riyad, selon la Lettre du Continent

Le couple présidentiel @ Facebook Sylvia Bongo Ondimba

 
Libreville, 9 novembre (Gabonactu.com) – Maintenu dans un sommeil artificiel depuis son hospitalisation à King Faisal Hospital de Riyad en Arabie Saoudite pour une « fatigue sévère » le 24 octobre dernier, le Président Ali Bongo Ondimba est sorti de cet état depuis 24 heures, selon le journal d’investigations « La Lettre du Continent ». Voici l’intégralité de l’article de ce journal intelligent dans sa livraison de vendredi.
« Selon nos informations, les médecins du King Faisal Hospital de Riyad ont interrompu hier le sommeil artificiel dans lequel était maintenu le président gabonais Ali Bongo depuis son malaise du 24 octobre. Cette sédation était nécessaire pour traiter et résorber l’œdème cérébral développé par le chef de l’Etat à la suite d’un accident vasculaire, comme l’a révélé en exclusivité La Lettre du Continent (LC n°787<https://www.africaintelligence.fr/lc-/lc-/premier-cercle/2018/10/31/comment-l-etat-va-s-organiser-sans-son-chef,108330186-eve>).
Réveillé depuis 24 heures, le chef de l’Etat gabonais subit deux examens de santé par jour et a, jusqu’à maintenant, répondu aux stimuli (visuels, sonores) auquel il a été soumis. Les médecins s’emploient désormais à évaluer les conséquences de la crise sur l’organisme présidentiel. Il est prévu qu’Ali Bongo quitte l’hôpital saoudien dans moins de quinze jours pour plusieurs mois de convalescence, probablement en Europe ou au Maroc. Dans l’intervalle, les médecins du Faisal Hospital devraient publier, dès la semaine prochaine, un communiqué sur l’état de santé d’Ali Bongo.
En l’absence de toute déclaration officielle, les réseaux sociaux ont en effet pris le relais et annoncé à de multiples reprises la mort du président gabonais, ainsi que les « manœuvres » supposées de son entourage pour lui succéder. Présent à Paris lors du malaise de son frère, le chef des renseignements gabonais Frédéric Bongo a rencontré son homologue Bernard Emié dans la matinée du 26 octobre au bar de l’hôtel Saint James pour le tenir au courant de la situation. En revanche, le maître espion gabonais n’a eu aucun contact avec l’Elysée.
Plus d’informations dans l’édition de La Lettre du Continent du 14 novembre »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: Undefined index: sfsi_mastodonIcon_order in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 175

Notice: Undefined index: sfsi_mastodon_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 268

Notice: Undefined index: sfsi_snapchat_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 277

Notice: Undefined index: sfsi_reddit_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 274

Notice: Undefined index: sfsi_fbmessenger_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 271

Notice: Undefined index: sfsi_tiktok_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 265
error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.