Affaire Kanga Guelor : encore une semaine de patience !

Ouf ! La Confédération africaine de football (CAF) saisie par la République démocratique du Congo (RDC) pour obtenir la disqualification du Gabon à la prochaine CAN Cameroun 2021 pour avoir fait jouer Kanga Guelor sur la base des papiers d’identité présumés faux, a reporté sa décision à une semaine, selon plusieurs sources.

L’affaire passionne les férus du football en RDC comme au Gabon. Qualifiés sur le terrain en battant de la plus belle manière la RDC à Franceville dans le sud-est du Gabon (3-0), les gabonais ne veulent pas entendre une éventuelle disqualification de leur onze national. Ils accusent volontiers la RDC d’être un mauvais perdant.


Libreville fait valoir les dispositions de son code civil pour justifier l’appartenance du joueur au Gabon. Il énumère également plusieurs dispositions des lois de la CAF et de la FIFA sur la nationalité sportive des joueurs.

La RDC brandit de son côté des licences attribuées par la Fédération congolaise de football (FECOFA) à Kanga Guelor. Ces licences qui ne sont pas conformes les unes aux autres lui avaient permis de jouer dans le championnat congolais de football.

Kanga Guelor est d’origine congolaise mais il a par la suite été naturalisé gabonais. Il joue dans la sélection nationale gabonaise depuis 2012 après avoir évolué dans des clubs gabonais.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.