Abandonné entre les mains des braconniers, le magnifique parc de Lekoni nécessite une protection (Touriste)

Le touriste Régis Immongault Tatangani (ancien ministre de l’Economie), heureux et triste d’avoir visité le magnifique parc de Lekoni dans la province du Haut Ogooué suggère la protection de ce bijoux naturel abandonné à la merci des braconniers qui déciment le gibier qui constituait l’une des attractions du parc.

« Bel espace de près de 28.000 hectares », s’émerveille l’homme qui a longtemps travaillé au ministère de l’Economie en qualité de conseiller puis de ministre.


Le Nsa animal emblématique du parc de Lekoni © archives blondeandblue.net

« Malheureusement# le braconnage a entraîné la disparition de plusieurs espèces# », s’attriste celui qui a décidé d’encourager le tourisme intérieur peu ou pas du tout pratiqué par les gabonais plutôt adeptes des voyages vers l’Europe, le Maghreb ou le Moyen Orient.

« Nécessité de protéger ce parc et le rendre de nouveau fonctionnel, il est magnifique », conseille-t-il dans un tweet illustré par des formidables images du parc.

Situé dans les célèbres plateaux Batéké (vaste étendue de savane et de sable), le parc de Lekoni est connu pour abriter le Nsa, un animal coloré dont la rapidité a inspiré le nom Nsa attribué au train express qui circule sur le Transgabonais.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.