65 milliards de FCFA pour relooker les villes du Gabon

Jean Pierre Oyiba @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre d’Etat en charge des infrastructures, des travaux publics et de l’aménagement du territoire, Jean Pierre Oyiba a annoncé lundi dans une conférence  de presse  à Libreville que le gouvernement gabonais a consacré 65 milliards de FCFA destinés à un vaste programme de réhabilitation des voiries urbaines dont les travaux ont  démarré il y a peu à Libreville et dans cinq autres capitales provinciales du pays.


 

« L’enveloppe consacrée à l’aménagement de toutes les voiries urbaines du pays est de 65 milliards de FCFA », a annoncé M. Oyiba, indiquant que les entreprises adjudicataires ont déjà perçu  30% du montant.  Des avances  permettant aux entreprises commises d’accélérer la cadence des travaux.

 

Le programme est déjà lancé dans   les villes de Libreville et ses environs, Port-Gentil, Lambaréné,  Oyem, Franceville et Mouila. Il s’étale sur 183 km. Il  vise un double objectif  à savoir : la réhabilitation des voies existantes et  l’ouverture de certains axes devant permettre de désengorger la circulation surtout dans les grandes métropoles comme Libreville et Port-Gentil  confrontées au problème récurrent d’embouteillages.

 

« Ces travaux iront à leur terme », a rassuré  le ministre d’Etat aux travaux publics qui bat en brèche les critiques selon lesquelles ce programme des voiries urbaines revêt un caractère électoral. L’opposition soutient que ce programme s’arrêtera après l’élection présidentielle du 27 août prochain.

 

Une partie des travaux engagés vont  s’achever en fin 2017. D’autres prendront fin en décembre 2016, a affirmé le ministre.

 

Au cours de l’échange avec la presse, jean Pierre Oyiba s’est réjouit des efforts consentis par le gouvernement  en termes d’aménagement d’infrastructures routières. En 7ans, suivant, le Plan directeur national des infrastructures (PDNI) et le Schéma national d’aménagement et du développement du territoire (SNADT),  l’Etat a réalisé 783km de routes bitumées soit 112 km de routes bitumées annuellement.

 

« Cette précision montre que des efforts considérables ont été déployés par le président de la république, chef de l’Etat pour améliorer le quotidien des gabonais en dépit de la baisse drastique du prix du baril de pétrole », a-t-il précisé. Jean Pierre Oyiba qui  juge positif le bilan du président Ali Bongo Ondimba en matières d’infrastructures a indiqué que 627 km supplémentaires sont en cours  de bitumage à travers le territoire national. Ce qui devait porter le nombre de routes construites par le pouvoir  actuel à près de 1400 km. De 1960 à 2009, le Gabon n’a construit que 1 241 km de routes.

 

Le Notable


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.