Les 26 manifestants arrêtés samedi au parquet ce lundi

Les manifestants ont brûlé ses supports de campagne d’Ali Bongo @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les 26 manifestants interpellés samedi lors de la dispersion d’une manifestation que tentait d’organiser des mouvements de la société civile contre la candidature d’Ali Bongo Ondimba seront présentés lundi au parquet, a appris Gabonactu.com de source policière.


 

Selon la source, sur les 26 manifestants arrêtés, 4 sont reconnus comme des casseurs. Les autres venaient simplement participer à la manifestation. Ils sont tous présentés au parquet. Ils ont passé le week-end en garde à vue à la police judiciaire (PJ).

 

Parmi eux, Jean Remi Yama, universitaire et leader syndical de grande réputation.  Une source proche de l’opposition a parlé de 40 arrestations.

 

« Nous condamnons vivement et fermement ces opérations de Kidnapping et de séquestration rondement organisées et exigeons la relaxe pure et simple de tous les citoyens, leaders et membres de la Société Civile Libre qui ont été kidnappés », a exigé la société civile gabonaise dans un communiqué signé de Marc Ona Essangui, activiste gabonais.

 

« Faute de leur libération immédiate et sans condition, la Société Civile Libre se réserve le droit d’entreprendre des manifestations à toutes fins utiles, pour faire libérer ses membres et militants », averti le texte.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.