16 casques bleus gabonais accusés de viol en Centrafrique

Des casques bleus gabonais de la Centrafrique dans la cour du ministère gabonais de la Defense après leur retour de Centrafrique @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Quelques 16 soldats gabonais sont soupçonnés de viol lors de leur mission sous mandat de l’ONU en Centrafrique entre 2014 et 2015, indique un rapport de l’ONU.


 

Les soldats sont soupçonnés d’avoir eu des rapports sexuels avec des mineurs ou des rapports sexuels contre de l’argent ou de la nourriture, selon les conclusions d’une longue enquête de l’ONU.

 

Outre les soldats gabonais, des soldats burundais sont également soupçonnés d’avoir commis les mêmes crimes.

 

L’ONU demande aux Etats concernés d’organiser des procès pour punir les soldats concernés s’ils sont reconnus coupables.

 

Le Gabon est l’un des principaux pourvoyeurs des soldats de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA).

Martin Safou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.