Yaya Touré déculotté à Libreville

Illustration @ Facebook

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les gabonais ont presque  perdu leur amour et admiration pour l’ivoirien Yaya Touré suite à ses méchants propos contre Pierre Emérick Aubameyang, élu meilleur joueur africain de l’année 2015 au détriment de l’ivoirien qui rêvait de réaliser un quintuplé.


« Mauvais perdant », c’est le qualificatif qui revient dans la bouche de la majorité des gabonais qui regrettent le manque de fairplay de l’attaquant ivoirien qui a remporté successivement le trophée de ballon d’or africain doublé du titre du meilleur joueur africain à 4 reprises avant d’être détrôné par le jeune prodige gabonais.
« C’est triste de voir l’Afrique réagir de la sorte, qu’elle ne donne pas d’importance aux choses africaines !» a attaqué l’ivoirien faisant allusion à la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015 remportée par la Côte d’Ivoire. Yaya Touré a laissé entendre que ce critère devait automatiquement faire de lui le ballon d’or africain en 2015.

Une des photos montages qui circulent sur internet @ DR
Une des photos montages qui circulent sur internet @ DR

« Ton pays n’a pas gagné la CAN durant tes 4 années de sacre. Ce n’était pas une honte pour l’Afrique de t’élire meilleur joueur africain ? », demande Martine sur son compte facebook.

« Ce n’est pas sérieux de ta part et c’est triste », commente Nelly qui enfonce « Yaya Touré à le syndrome de l’opposant africain. Toujours crié à la fraude ».

« À 26 ans la panthère fait bouger les lignes en Europe, même cette saison tout ce qu’il fait lui réussit et attise les convoitises des grands clubs Européens. Inutile de vous enflammer ni d’avoir un sentiment de haine envers lui », conseille Davy s’adressant directement au milieu de terrain de Manchester City.yaya toure 3

« Yaya Touré a tenu des propos très graves qui peuvent entacher les relations diplomatiques entre le Gabon et la Côte d’Ivoire », analyse Ulrich Ella sur Infos Kinguélé. « Il doit demander pardon« , insiste-t-il.

Malgré cette polémique, les gabonais ne boudent pas leur plaisir, leur bonheur de décrocher pour la première fois cette distinction continentale.

 

Martin Safou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.