Une nouvelle usine pour limiter la pénurie d’eau à Libreville

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a mis en service jeudi une nouvelle usine d’une capacité de 36 000m3/J pour limiter significativement la pénurie d’eau qui accable des milliers des familles de Libreville la capitale gabonaise et ses environs.

Située à Ntoum (environ 40km de Libreville), l’usine ravitaillera les quartiers de Libreville Nord, Centre et Sud. D’un coût global de plus de 5,7 milliards de francs CFA, l’usine baptisée CimGabon 2 approvisionnera jusqu’à 32 500 foyers en eau potable, soit 190 000 personnes.


« Il s’agit d’une avancée majeure dans l’amélioration de la vie quotidienne des Gabonaises et des Gabonais », a écrit le numéro un gabonais dans un tweet.

Le Gabon a obtenu de la Banque africaine de développement (BAD) un financement de 77 milliards de FCFA pour faciliter l’accès à l’eau courante dans la capitale. Plusieurs kilomètres de tuyaux d’eau seront réhabilités, des châteaux d’eau seront construits ainsi que de nombreuses autres infrastructures pour mettre fin au cauchemar des populations dans l’accès à l’eau potable.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.