Une inondation à l’origine de la pénurie d’eau à Libreville

repêchage archaïque des déchets encombrant @ SEEG

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Une crue d’une ampleur exceptionnelle sur la rivière Nzémé, ayant entrainé dans la nuit de vendredi 1er à samedi 2 avril l’obstruction des prises d’eau alimentant l’usine de production d’eau de Ntoum, serait à l’origine de la pénurie d’eau à Libreville et ses environs, a annoncé lundi la SEEG dans un communiqué.


 

Selon la compagnie chargée de produire et de distribuer ce précieux liquide au Gabon, la situation est revenue à la normale dès le dimanche 3 avril.

 

L'eau retenue par les déchets drainés par le flux  inhabituel d'eau @ SEEG
L’eau retenue par les déchets drainés par le flux inhabituel d’eau @ SEEG

Il est très rare que la SEEG signale ce genre d’incidents. C’est plutôt l’étiage qui provoque quasiment chaque mois de février une chute de la production d’eau pour la capitale gabonaise et ses environs où vivent près de 700 000 habitants.

 

Viviane Mapassa


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.