Un syndicaliste arrêté à Oyem pour avoir tapé sur sa casserole

Le syndicaliste Hubert Zomo Abaga, Président de l’Union provinciale Dynamique Unitaire du Woleu Ntem (nord) a été interpellé à Oyem par la police judiciaire vendredi pour avoir tapé sur sa casserole dans le cadre du concert des casseroles, mouvement populaire en cours dans le pays depuis mercredi pour dénoncer et demander la levée des mesures anti-Covid, a annoncé samedi dans un communiqué le président de Dynamique unitaire, Jean Remi Yama.

« Hubert Zomo Abaga a manifesté pacifiquement dans la nuit du 19 février 2021. Il a été interpellé arbitrairement par la police judiciaire devant son domicile en présence de ses enfants et gardé à vue« , affirme le communiqué.


« Dynamique Unitaire, exige sa relaxe immédiate et sans condition. Le cas échéant, Dynamique Unitaire se réserve le droit d’entreprendre toutes les actions pour obtenir sa libération », ordonne la centrale syndicale.

Le concert des casseroles a été lancé mercredi par un mouvement dit des « citoyens libres ». Jeudi des échauffourées se sont produites dans la capitale. L’on déplore deux morts.

Des autopsies seront effectuées sur les dépouilles des victimes pour déterminer les circonstances de leur décès, a annoncé vendredi le procureur de la République, André Patrick Roponat. Une enquête est ouverte, a-t-il ajouté alors que le commandant de la police, le général Serge Hervé Ngoma a dégagé la responsabilité de la police, accusée sur les réseaux sociaux d’avoir tiré à bout portant sur des manifestants non armés.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.