Un opérateur économique « véreux » déguerpi du site de loisirs ‘’Galop Club’’ de Libreville

Les forces de l’ordre durant la phase de déguerpissement de monsieur Mazen de Galop Club de Libreville © GY

Un opérateur économique véreux, nommé Mazen de nationalité libanaise, exploitant illégalement depuis 14 ans le ‘’Galop Club’’ connu sous l’enseigne de l’ancien ‘’Golf Club’’, un site de loisirs situé dans le 5ème arrondissement de Libreville, a été déguerpi par les forces  de l’ordre suivant une procédure judiciaire.

L’espace de loisirs mythique, jadis très fréquenté par les librevilois   appartient à l’Etat. Sieur Mazen occupait illégalement le site malgré les injonctions de plusieurs membres du gouvernement. L’homme avait semble-t-il des « longs bras », c’est-à-dire, un puissant soutien de certaines personnalités tapies au cœur du pouvoir.


Les procédures judiciaires et administratives initiées par les autorités compétentes qui piétinaient des années durant, ont fini par prendre le dessus.

« Nous avons à plusieurs fois notifié l’occupant de libérer le lieu mais il a brillé par les fins de non-recevoir qui l’opposaient à l’administration. Aujourd’hui nous avons en parfait respect des procédures saisi la force publique pour l’exécution de cette mesure de déguerpissement », a justifié Michel Ekani, chef de division en charge du contentieux à l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC).

Selon les propos du responsable de l’ANUTTC relayés par l’activiste Gabin Yalanzèle sur sa page Facebook, l’espace de loisirs de 17 ha a été mis sous scellés. Les policiers assureront la garde jusqu’à nouvel ordre.

Durant l’exécution de la procédure de déguerpissement de monsieur Mazen de Galop Club, les autorités compétentes ont constaté également abasourdies, l’alimentation illicite de l’électricité par le branchement direct au compteur et l’utilisation sans autorisation de la borne réservée pour l’approvisionnement en eau des sapeurs-pompiers.

Camille Boussoughou


One thought on “Un opérateur économique « véreux » déguerpi du site de loisirs ‘’Galop Club’’ de Libreville

  1. Vraiment les choses de notre pays sont dignes d’un film nigérian! Pendant 14 ans un individu en plus un expatrié défie l’Autorité juste parcequ’il a des bras longs… c’est vraiment ce que la corruption peut faire dans un pays

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.