Un forestier chinois condamné à 6 mois d’emprisonnement ferme et une amende de 100 millions de FCFA

Lee White, ministre des Eaux et forts (centre) mise sur une corruption zéro dans le secteur © DR

Le Directeur général de la société chinoise SKBG, Huang Renren, a été condamné par le tribunal correctionnel spécial de Libreville à 6 mois d’emprisonnement ferme et à payer à l’Etat gabonais une amende de 100 millions de FCFA  au titre des dommages et intérêts pour avoir coupé illégalement en octobre 2019 six conteneurs d’essences de bois dont le Kevazingo interdit d’exploitation par les autorités du pays.

« Conformément à la loi et ayant statué publiquement et contradictoirement en matière correctionnelle, le tribunal correctionnel spécial a déclaré M. Huang Renren, directeur général de la société chinoise SKBG, coupable de manœuvres frauduleuses, de non-respect des normes et classification des produits forestiers, de non présentation des documents techniques et comptables à l’administration des Eaux & Forêts, et d’exploitation d’une essence interdite d’abattage et classée non exploitable », indique un communiqué du ministère des Eaux et forêts
ensest porno
Selon la communication, la Direction Provinciale des Eaux et Forêts de l’Estuaire avait découvert six conteneurs renfermant 115,837 m3 de Kévazingo, 16,458 m3 d’Ovengkol et 5,094 m3 de Tali coupé illégalement par la société chinoise SKBG.
Les conteneurs avaient été saisi le 28 octobre 2019, lors d’une mission de police forestière, effectuée à Essassa (banlieue de Libreville) par la Direction Provinciale des Eaux et Forêts de l’Estuaire.
Après des poursuites juridiques, les autorités gabonaises ont obtenu du tribunal de Libreville l’autorisation de saisir définitivement le contenu desdits conteneurs et de les vendre au bénéfice de l’État.
Les conteneurs sont actuellement stockés dans un site sécurisé de la Zone Économique Spéciale (ZES) de Nkok.


Antoine Mayombo 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.