Tension de trésorerie : pas de salaires pour les employés de Trans Urb depuis deux mois

Un nouveau report  de paiement de salaires vient d’être annoncé par la Société de transport public, Trans Urb   au grand dam des employés qui accusent désormais deux mois d’arriérés de salaires.

« Il est porté à l’ensemble du personnel que pour des raisons indépendantes de notre volonté, les salaires du mois de mars se seront payés aux dates habituelles », a annoncé un communiqué signé du Directeur administratif et du personnel de Trans Urb, Jean Marie Mounguengui.

Selon un employé exaspéré  de Trans Urb approché par Gabonactu.com, « il n y a  pas de date fixe ; s’ils nous payent la semaine prochaine ou celle suivante, il va rester un mois de retard ; donc pour le moment nous avons deux mois d’impayés de salaires ».    


Mise en service  pour pallier les difficultés de transport dans le ‘’Grand Libreville’’, espace géographique  regroupant quatre agglomérations (Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum) où vit l’essentiel de la population gabonaise estimée à près de 2 millions d’habitants, moins les expatriés, Trans’Urb connait désormais presque les mêmes dysfonctionnements que la Société gabonaise de transport (SOGATRA).

Les salaires de plus de 500 travailleurs que compte l’entreprise ne sont pas payés qu’au compte-gouttes alors que selon les indiscrétions, plus de 25 milliards de FCFA de subvention ont été décaissés pour faire fonctionner cette nouvelle entité étatique dont les activités ont été lancées tambour battant  en avril 2020 par le gouvernement.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.