Tanzanie : décès du président tanzanien John Magufuli probablement de Covid-19

En février, la Tanzanie, qui se disait « libérée » du Covid-19 grâce aux prières, a connu une vague de décès, officiellement attribués à des pneumonies.

Des personnalités de premier rang, dont le vice-président de l’archipel de Zanzibar, Seif Sharif Hamad, ont été touchées.


Le 19 février, à l’enterrement du chef de la fonction publique John Kijazi, dont la cause du décès n’a pas été donnée, M. Magufuli a admis la présence d’une « maladie respiratoire » sur le territoire.

Le 24, le ministre des Finances, Philip Mpango – toussant et respirant avec difficulté- était contraint de démentir lors d’une conférence de presse les rumeurs l’annonçant mort du Covid-19.

M. Magufuli est apparu pour la dernière fois en public le 27 février, et ce fervent catholique a depuis raté par trois fois la messe.

Il y a une semaine, le leader de l’opposition Tundu Lissu, en exil en Belgique, a commencé comme d’autres à s’interroger sur l’absence du président, le disant atteint d’une forme sévère de Covid-19.

Lundi, M. Lissu a déclaré sur Twitter que, selon des sources issues du milieu du renseignement, le président « est atteint du Covid, sous assistance respiratoire et paralysé d’un côté, à partir de la taille.

John Pombe Magufuli, né le 29 octobre 1959, est élu président de la République le 25 octobre 2015 et réélu le 25 octobre 2020.

Source : Internet


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.