Catégories
Football Sports

Distribution des véhicules du Cocan : injustice et marginalisation

Le véhicule de Pablo Moussodji Ngoma durant la CAN 2017 garé désormais dans la cours du siège du journal l’Union @ L. S

 

Libreville, 10 (Gabonactu.com) – Le haut-commissaire du Comité d’organisation de la CAN (COCAN), Christian Kerrangall est accusé par certains commissaires d’avoir commis  une injustice flagrante dans la distribution récente des véhicules qui ont servi à l’organisation de l’évènement sportif continental en 2017.

 

 

La dite injustice et marginalisation auraient été commises avec la complicité de Joseph François Sikout,  grand patron de la CNOMGCENI, structure spécialisée dans la logistique des  grands évènements sportifs au Gabon. Les deux personnalités ont  offert à certains membres de ce comité les cartes grises personnalisées à l’appui pour respecter une tradition depuis 2012.

 

 

Cependant, d’autres membres du COCAN sont lésés. L’on aurait arraché au président de la commission communication Pablo Moussodji Ngoma  son véhicule ( Pajero FA 579 AA) pour l’attribuer semble-t-il à Lin Joël Ndembert, directeur de publication du quotidien progouvernementale  L’Union. Celui-ci n’a jamais fait partie de ce comité d’organisation.

 

 

Pierre Alain Mounguengui, patron de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), membre à part entière du COCAN,  aurait également fait les frais. Il se serait vu retirer son véhicule pour le remettre à son  adjoint, le Général Mangollo (2ème vice-président de la FEGAFOOT).

 

 

Camille Boussouhou

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Football Sports

Les librevillois ne versent aucune larme pour Issa Hayatou, au contraire

Issa Hayatou lors d’un tirage au sort @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – A Libreville, la chute inattendue d’Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football (CAF) battue jeudi à la surprise générale par le malgache Ahmad Ahmad n’a suscité aucune pitié, au contraire de très nombreux internautes ont posté des messages de réjouissance ou ironiques dans les réseaux sociaux.

 

Les internautes visiblement proches de l’opposition reproche au camerounais qui a dirigé la CAF durant 29 ans d’avoir maintenu la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2017) au Gabon malgré un climat postélectorale pas très apaisé.

 

« Issa Hayatou, dans la sauce », c’est cette phrase moqueuse qui circule le plus dans les réseaux sociaux.

 

Un gabonais a enregistré une vidéo qui circule sur watsapp. Il hurle au téléphone en simulant un appel avec Issa Hayatou. L’homme crie au complot et demande à Hayatou de contacter le président gabonais afin que la présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon Marie Madeleine Mborantsuo modifie les résultats.

 

« Urgent !!! La Cour constitutionnelle a invalidé la victoire d’Ahmad Ahmad. Issa Hayatou réélu pour un 8ème mandat », ironise un bloggeur qui a fait une adaptation voulue l’élection à la CAF à la situation vécue au Gabon lors du scrutin présidentiel du 27 août 2016.

 

« La victoire d’Ahmad Ahmad a été falsifié par un hacker », plaisante un autre internaute toujours nostalgique du contentieux électoral issue du dernier scrutin présidentiel.

 

« Hayatou adieu. Une ère nouvelle s’élève sur l’Afrique suivez mon doigt », jubile Isaac Mackanga, journaliste.

 

« Toutes mes félicitations au nouveau Président de la CAF. Yako (désolé, ndlr) à l’autre qui est dans la sauce », écrit sur sa page Facebook la journaliste Sacha Pindji.

 

« Et le chapitre CAF se ferme pour Issa Hayatou… », fait remarquer une bloggeuse. « Il était temps !!! », soupire un autre.

 

« Ce fut un long chapitre tout de même. Il était grand temps qu’il parte. Il commençait d’ailleurs à nourrir des rêves de présidence à vie comme certains que vous connaissez en voulant supprimer l’âge limite de candidature pour le poste de président », se défoule un autre internaute.

 

« Le vieux et malade président de la CAF est tombé ce jour à Addis-Abeba, face au surprenant et courageux candidat malgache, Ahmad Ahmad. (…) C’est une page de l’histoire de la Caf qui vient de se tourner. Et certainement le temps de l’ouverture de plusieurs dossiers compromettants sur la gestion du vieux président », suppose le journaliste chroniqueur sportif de gabonallfport.com, Jean Claude Nounamo.

 

Presqu’aucun internaute ne rappelle que sous Issa Hayatou, le Gabon a organisé deux phases finales de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2012 avec la Guinée Equatoriale et en 2017. Libreville s’apprête aussi à accueillir la CAN U17 en mai prochain.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Afrique CAN 2017 Football Sports

Le Cameroun remporte la CAN 2017 à Libreville

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Cameroun a remporté dimanche à Libreville la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017), la 5ème de sa glorieuse histoire du football au niveau continental.

 

Le Cameroun a battu en finale l’Egypte (2-1).

Et pourtant l’histoire retiendra que c’est l’Egypte qui a ouvert le score dès la première mi-temps à la 22ème minute par Mohamed Eleney. Score à la mi-temps (0-1).

 

Les Lions indomptables sont revenus sur la pelouse très blessés et surtout revigorés par les conseils de leur entraineur, le belge Hugo Bross.

 

Le match a basculé à la 58ème minute lorsque Nicolas Nkoulou a égalisé. Vincent Boubakar a tué la rencontre sinon crucifié les Pharaons à la 88ème minute au terme d’une action individuelle.

 

L’Egypte n’accrochera pas sa 8ème médaille à son maillot. Le Cameroun pourra attendre avec grand espoir la CAN 2019 qu’il organisera.

Martin Safou

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
CAN 2017 Football Sports

CAN 2017 : le Burkina Faso termine 3ème au classement général

La CAF a dressé un mini podium au stade de Port-Gentil pour saluer les performances du Burkina Faso @ Capture écran Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les étalons du Burkina Faso ont terminé à la 3ème place au classement général de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017) après avoir battu samedi au stade Michel Essonghé de Port-Gentil contre le Ghana (1-0).

 

Combattifs comme des véritables guerriers, les burkinabé ont fait preuve de réalisme dans cette petite finale contre l’orgue ghanéen qui s’est finalement révélé comme un géant aux pieds d’argile. Les Ayew, Atsu, Gyan et les autres cadres de la sélection nationale du Ghana ont certes démontré leur technicité mais ont pêché par manque de réaliste.

 

« Game over », c’est quasiment ce message qui colle à la sélection ghanéenne qui court toujours derrière sa première CAN.

 

Paulo Duarte, le coach du Burkina Faso, a su concocter la sauce pour enfariner les étoiles noires (Black stars) du Ghana. Ses changements dans le dernier quart d’heure ont apporté plus de rythme et de dynamique à sa sélection. Le missile d’Alain Traoré à la 88ème minute est la récompense d’un travail de fourmi. Il a crucifié le Ghana (1-0).

 

Finalement le groupe A contenait les meilleures équipes de la compétition. Le Cameroun est en final avec la certitude de terminer 1er ou 2ème. Le Burkina Faso a occupé la 3ème place. Le Gabon et la Guinée Bissau qui étaient dans ce groupe A étaient donc les deux tocards éliminés de la compétition dès le premier tour.

Martin Safou

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
Afrique CAN 2017 Football Sports

CAN 2017 : le Cameroun si proche du trophée final (analyse)

Le gardien ghanéen ne réalise pas le défaite face aux lions indomptables @ capture écran Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Cameroun qui était dans le groupe A avec le Gabon à l’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017) est parvenu en finale après une montée progressive en puissance et se retrouve si proche d’accrocher une 5ème étoile sur son maillot synonyme d’un 5ème trophée de la CAN.

 

Les Lions Indomptables ont terrassé jeudi à Franceville au sud est du Gabon le grand Ghana des frères Ayew et A. Gyan, les vétérans du mondial 2010 en Afrique du sud où ils s’étaient révélés à la planète football en se hissant en demie finale.

 

Comme une blague, le Cameroun, boudé par 7 de ses cadres convoqués par le coach, Hector Cooper, a eu raison sur ses adversaires.

 

En phase de poule, le Cameroun a chicoté la Guinée Bissau (1-0) après des matchs nuls (1-1) contre le Burkina Faso et le Gabon de Pierre Emerick Aubameyang rentré précipitamment en Allemagne après l’élimination précoce et sans gloire de sa sélection nationale.

Bassogog l’un des buteurs contre le Ghana @ capture écran Gabonactu.com

Les Lions en quarts des finales ont expulsé les Lions de la Terranga (Sénégal) de Seydou Mane après la fatidique épreuve des tirs aux buts (4-3).

 

Très peu de chroniqueurs vendaient chère la peau des Lions indomptables ce jeudi face au Ghana. Finalement, les camerounais ont démontré que ce sont des grands compétiteurs. “Impossible n’est pas camerounais”, dit l’adage national du pays de Paul Biya.

 

En finale, les Lions indomptables croiseront les Pharaons d’Egypte venus au Gabon pour réaffirmer leur suprématie perdues lors des 3 dernières éditions de la CAN à cause de la grave crise politico-miliataire dans leur pays.

 

La vérité sera connue dimanche au terme du match de clôture au stade de l’amitié sino-gabonaise de Libreville. La CAN 2019 aura lieu au Cameroun. Une belle suite sinon une belle histoire de l’aventure africaine des Lions indomptables.

 

Yves Laurent GOMA

 

 

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
CAN 2017 Sports

CAN 2017 : Egypte / Burkina Faso (0-0) à la mi-temps

Photo @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’Egypte et le Burkina Faso qui s’affrontent dans le premier match de demie finales de la CAN 2017 se sont neutralisés à la mi-temps (0-0).

 

Le gagnant du match sera le premier qualifié en finale de la CAN Total, Gabon 2017. Il croisera le Ghana ou le Cameroun qui jouent demain à Oyem au nord du Gabon.

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
CAN 2017 Football Sports

CAN 2017 : le Ghana élimine la RDC (2-1) et se qualifie en demi-finales

Photo @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Ghana a éliminé la République démocratique du Congo (RDC) et  s’est qualifié pour les demies finales de la Coupe d’Afrique des nations (CAN Total, Gabon 2017).

 

Les buts ont été inscrits par Jordan Ayew (63e) et André Ayew (78e, s.p). Mpoku avait égalisé pour la RDC (68e). Les Black Stars affronteront le Cameroun en demi-finale.

Vivi Mapassa

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
A cœur ouvert CAN 2017 Sports

CAN 2017 : humilié au Gabon en 2010, Paulo Duarte lave son affront avec le Burkina Faso

Paulo Duarte @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Paulo Duarte, humilié, traité de tous les noms d’oiseaux par la presse aux ordres de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) et de tous les petits dieux qui dictent leur loi sur le football gabonais, le technicien portugais, chassé comme une brebis galeuse, de la tête des Panthères en 2013 est revenu dans le pays, cette fois-ci à la tête des Etalons du Burkina Faso dont les bons résultats à la CAN 2017 lavent l’affront subit par Paulo Duarte au Gabon.

 

Le 21 septembre 2013, la FEGAFOOT s’est livrée à son jeu favori qui lui attire tous les projecteurs de l’actualité : limoger les sélectionneurs de l’équipe nationale. Ce jour-là c’est le portugais Paulo Duarte qui l’apprenait à ses dépens. Et la planète foot s’était emballée. Le Gabon était à la Une. Pas pour ses bons résultats sur le terrain du football africain mais pour avoir chassé son sélectionneur national. Un peu comme « casser le thermomètre » pour faire baisser la fièvre.

 

Plusieurs autres sélectionneurs ont fait les frais de cette politique. Les plus récents sont Alain Giresse et Ghernot Rhor.

 

L’histoire aussi renseigne qu’Alain Giresse limogé de la tête des Panthères en février 2010, après des injures et calomnies par voie de presse, est revenu au Gabon en 2012 à la tête du Mali. En guise de revanche il avait barré la route des demies finales au Gabon au stade de l’amitié lors de la CAN.

 

Bis repetita avec le cas Duarte. Le portugais a empêché le Gabon d’accéder en quarts des finales. Placé dans le groupe A en compagnie du Cameroun et de la Guinée Bissau, Paulo Duarte a réalisé un match nul fatal pour la suite de l’aventure du Gabon (1-1) pour la CAN 2017. Le sort du Gabon était scellé cette deuxième journée et le Cameroun n’a fait qu’achever le destin d’une nation mal organisée, mal préparée, sans planification ni prévision en matière de football.

 

Le Gabon a été éliminé dès le premier tour. Paulo Duarte et ses Etalons poursuivent leur petit chemin, avec leurs petits moyens, mais certainement gérés de façon rationnelle.

 

Les petits dieux du football au Gabon, échafaudent certainement des nouvelles stratégies pour se hisser une fois de plus et de manière très étonnante au firmament de l’actualité sportive africaine. Ca va bientôt se savoir ! Le mouton déjà attaché prêt pour passer à la guillotine est bien connu : l’impoli de Camacho.

 

Daniel Etienne

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
CAN 2017 Football Sports

Robert Brazza n’a jamais été expulsé du Gabon (officiel)

Robert Brazza, large sourire, le 12 janvier dernier à Libreville @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Journaliste de Canal +, Robert Brazza, arrivé au Gabon pour animer des plateaux de télévision sur la CAN 2017 qui se déroule dans le pays, n’a jamais été expulsé par les autorités, a affirmé le ministre de la Communication, Porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze démentant à l’occasion des informations de presse ayant annoncé que le journaliste a été expulsé.

 

« En début de semaine, un journal annonçait que Monsieur Robert BRAZZA, présentateur de l’émission « Soir de CAN » sur la chaîne Canal+ Sport Afrique avait été expulsé du Gabon pour avoir critiqué les stades accueillant la compétition continentale de Football, des informations sitôt relayées par une Radio internationale », a appelé M. Bilie By Nze dans sa conférence de presse hebdomadaire.
 

« Je rappelle que ce dernier a lui-même annoncé, la veille, son départ du Gabon pour des raisons de service et a librement pris son avion le 21 janvier dernier », a-t-il ajouté.
Le journal gabonais a expliqué que Robert Brazza a été expulsé du Gabon pour avoir critiqué l’état des stades qui accueillent la CAN 2017. Ce que le gouvernement a démenti.

 

« Le même journal indique ce matin que le Gouvernement de la République a décidé de baisser les salaires et les pensions. Je rappelle que, devant le Chef de l’Etat, le Premier ministre avait clairement déclaré que la question de baisse des salaires n’était pas d’actualité au Gabon », a poursuivi M. Bilie By Nze.
« De ce fait, et sans préjudice des mesures que le Conseil national de la communication (CNC) pourrait arrêter, le Gouvernement de la République, dont l’une des missions constitutionnelles est de faire respecter les lois de l’Etat, entend prendre toutes ses responsabilités pour empêcher que la désinformation et la manipulation deviennent la règle de base des journalistes au Gabon », a-t-il menacé.
« Par ailleurs, le ministère de la Communication va procéder très rapidement à la mise en conformité de la loi portant Code de la communication ; des inspecteurs vont être déployés sur le terrain pour contrôler les entreprises de presse », a-t-il averti.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages
Catégories
CAN 2017 Football Sports

CAN 2017 : le Mali et l’Ouganda éliminés, ca passe pour l’Egypte et le Ghana

Direction Bamako pour Alain Giresse le coach du Mali et ses joueurs @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Mali et l’Ouganda (groupe D) sont éliminés dès le premier tour au profit de l’Egypte et du Ghana admis à poursuivre la compétition en quarts des finales de la CAN Total, Gabon 2017.

 

L’Egypte a battu le Ghana (1-0) à Oyem au nord du Gabon et termine première du groupe avec 7 points contre 6 points pour le Ghana. Le Mali et l’Ouganda se sont neutralisés à Port-Gentil (1-1). Les deux équipes sont éliminées.

 

En quart des finales la RD Congo affrontera  le Ghana. L’Egypte défiera le Maroc.

Vivi Mapassa

Suivez nous et Aimez nos pages