Secoué par le Coronavirus, un ancien Ministre Gabonais appelle à la création du « Collectif Mondial des Victimes du Covid-19 »

L’ancien Ministre du Commerce, David Mbadinga qui a survécu au Coronavirus après avoir passé plus d’un mois sous « assistance respiratoire renforcée », appelle à la création du « Collectif Mondial des Victimes du Covid-19 » pour faire front dit-il contre les commanditaires de cette dangereuse pandémie visant à décimer les populations du tiers monde.

« J’appelle à la création du « Collectif Mondial des Victimes du Covid 19″ en abrégé C.M.V.Co pour organiser notre défense contre les forces du mal afin d’obtenir réparation », a écrit Mbadinga sur sa page Facebook.

L’homme politique est très remonté contre le Covid-19 qui serait selon lui inspiré pour Jacques Attali, un éminent conseiller de l’ancien Président Français, François Mitterand, dans son livre intitulé : « l’avenir de la vie ».


« J’ai passé un mois et demi en réanimation sous assistance respiratoire renforcée à cause du Covid19 qui a donc été programmé par les forces du mal dont fait partie M. Jacques Attali, Conseiller de M. François Mitterand en 1981, qui dans son livre « l’avenir de la vie », écrivait ceci:

« À l’avenir il s’agira de trouver un moyen de réduire la population. Nous commencerons par les vieux, car dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société.

Ensuite les faibles puis les inutiles qui n’apportent rien à la société car il y en aura de plus en plus, et surtout enfin les plus stupides. Une euthanasie ciblant ces groupes ; l’euthanasie devra être un instrument essentiel de nos sociétés futures, dans tous les cas de figure.

On ne pourra bien sûr pas exécuter les gens ou faire des camps. Nous nous en débarrasserons en leur faisant croire que c’est pour leur bien.

La population trop nombreuse, et pour la plupart inutile, c’est quelque chose d’économiquement trop coûteux. Sociétalement, il est également bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.

On ne pourra pas non plus faire passer des tests d’intelligence à des millions et des millions de gens, vous pensez bien !

Nous trouverons quelque chose ou le provoquerons, une pandémie qui cible certaines personnes, une crise économique réelle ou pas, un virus qui touchera les vieux ou les gros, peu importe, les faibles y succomberont, les peureux et les stupides y croiront et demanderont à être traités. Nous aurons pris soin d’avoir prévu le traitement, un traitement qui sera la solution.

La sélection des idiots se fera ainsi toute seule : ils iront d’eux-mêmes à l’abattoir. »[L’avenir de la vie – Jacques Attali, 1981]

Entretiens avec Michel Salomon, collection Les Visages de l’avenir, éditions Seghers. N’est-ce pas là un crime prémédité contre l’humanité que je condamne avec la dernière énergie ? Il doit être traduit devant la CPI », a souhaité Mbadinga.

Le physicien gabonais croit dur comme fer comme certains anti Covid-19 que cette pandémie a été fabriquée de toutes pièces pour exterminer les africains et d’autres peuples du tiers monde.

Au Gabon, la pandémie du Covid-19 a déjà occasionné à ce jour depuis la découverte du 1er cas en mars 2020, 127 décès et 20 636 cas testés positifs dont 17 456 guérisons.

Camille Boussoughou


One thought on “Secoué par le Coronavirus, un ancien Ministre Gabonais appelle à la création du « Collectif Mondial des Victimes du Covid-19 »

  1. Il faut nous dire qui est responsable sable.on dit confinement vous boudez et on se contamine on cri vraiment pathetique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.