Les sanctions préconisées par l’UE contre Ali Bongo et son entourage

Des électeurs lors du scrutin présidentiel du 27 août 2016 à la Cité Damas @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le parlement européen a adopté une résolution hostile au pouvoir d’Ali Bongo Ondimba soupçonné de se maintenir au pouvoir après avoir fraudé lors du scrutin présidentiel du 27 août dernier. Le texte préconise des sanctions dont voici une petite liste non exhaustive.


 

La première sanction concerne une interdiction de séjour dans l’espace Schengen. Cette interdiction s’étendrait aux conjoint(e)s, femmes ou maris, enfants, et  aux personnes à charge.

 

La seconde sanction touchera le nerf de la guerre : gel des avoirs (comptes bancaires, actifs mobiliers et immobiliers).

 

Le parlement européen propose aussi  l’interdiction de survol aérien pour les personnes visées par ces sanctions.

 

Les eurodéputés ont aussi proposé de supprimer  l’aide de l’Union européenne au Gabon.

 

En fin, les députés européens suggèrent l’arrêt de toute forme de partenariat économique avec le Gabon.

 

Toutes ces propositions ne seront applicables que si le conseil européen, instance supérieure au parlement décide de les adopter en dernier ressort, explique-t-on.

 

Si ces mesures deviennent applicables, le Gabon, sera pour une première fois de l’histoire coupé de la France son partenaire historique dans le business comme dans les dossiers diplomatiques au niveau international.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.