PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Réforme du Code du travail : la plénière s’achève sur une note d’espoir

Réforme du Code du travail : la plénière s’achève sur une note d’espoir

 Travailleurs, patronat et gouvernement lors de la remise du rapport de la plénière sur le projet de réforme du Code du travail © Gabonactu.com

La plénière tripartite, partenaires sociaux, patronat et gouvernement sur la révision du Code du travail s’est achevée lundi par la remise du rapport final des travaux au premier ministre, Julien Nkoghe Bekale.

Après une semaine de travaux qui leur ont permis d’examiner le projet de réforme du Code du travail, c’est sur une note d’espoir que les parties prenantes, à savoir les travailleurs, le patronat et le gouvernement ont mis fin à la plénière tripartite sur le projet de réforme du Code du travail.


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Joslin-Louis-Ngoma.jpg.

Face au premier ministre, les travailleurs ont réaffirmé leur volonté d’aboutir à un Code du travail harmonieux.  « Nous sommes pour un Code du travail qui permettra de bâtir les relations travailleurs et employeurs plus humaines et prospèrent dans l’intérêt de la nation. C’est pour ça que nous sommes favorables à une flexibilité à visage humain exempt de toute forme de précarisation et d’aliénation des droits fondamentaux », a déclaré le représentant des travailleurs, Joslin Louis Ngoma.

Le patronat, par la voix du président de la confédération patronale du Gabon (CPG), Alain Bâ Omar a pour sa part remercié les travailleurs pour l’esprit d’ouverture, les entreprises pour leur expertise et le gouvernement d’avoir permis la tenue de la plénière.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Alain-Ba-Omar.jpg.

« Nous sommes satisfait de constater que contrairement à ce que faisaient craindre les crispations constatées ces dernières semaines, nos discussions sur le Code du travail se soient passées paisiblement, dans un esprit constructif et dans un respect mutuel qui démontrent si besoin est, l’importance et le sérieux que nous accordons tous à ce sujet fondamentalement important pour la vie économique et sociale pour notre pays », a déclaré M. Bâ Omar.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Code-du-T.jpg.

Par ailleurs, la ministre du Travail en charge du Dialogue social, Madeleine Edmée Berre a réaffirmé la volonté du gouvernement de parvenir à un Code du travail qui répond aux attentes des différentes parties.  « Chacun de vous a pu prendre conscience de la portée de cette réforme qui, loin de précariser les emplois des travailleurs doit plus tôt aboutir à une véritable modernisation de notre Code du travail et permettre la garantie des emplois, la sécurisation des droits des travailleurs et l’employabilité du plus grand nombre de gabonais et des gabonaises », a indiqué Mme Berre.

Après cette étape indispensable, l’actuelle mouture du Code du travail et les conclusions de la plénière seront transmises au Bureau International du Travail (BIT) pour avis technique, sur lequel le gouvernement devra se fonder pour un accord définitif avec les travailleurs et le patronat avant de transmettre le document final aux instances législatives nationales.

Lisa Mboui

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort