PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Révision de la liste électorale : 50 gabonais apprennent à utiliser le kit d’enrôlement des électeurs

Révision de la liste électorale : 50 gabonais apprennent à utiliser le kit d’enrôlement des électeurs

Un formateur prenant connaissance du fonctionnement du kit d’enrôlement déjà utilisé à plusieurs reprises dans le pays @ Mini Intérieur

Libreville, 25 mai (Gabonactu.com) – Quelques 50 gabonais ont entamé jeudi à Libreville une formation de deux jours pour apprendre à utiliser le kit d’enrôlement des électeurs, a annoncé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

 

La formation, très pratique, se déroule au siège du ministère de l’Intérieur au Delta postal au nord de Libreville. Les 50 gabonais auront la mission d’aller former à leur tour les agents enrôleurs dans les 9 provinces.


La formation suscite l’engouement @ Mini Intérieur

« Cela sera le dernier acte préliminaire avant le lancement de la révision de la liste électorale proprement dite », indique le ministère qui table sur un délai de deux semaines pour lancer l’opération générale de révision de la liste électorale.

 

Les 17 et 18 mai dernier, d’autres gabonais désignés sous comme les « Grands Formateurs » ont suivi la même formation. C’est ce premier groupe qui répercute sa formation auprès d’autres gabonais.

L’objectif final est de produire une liste électorale qui prendra cette forme @ Gabonactu.com

Le Gabon se prépare à organiser des élections législatives attendues depuis fin décembre 2016. La tenue de ce scrutin a été reportée à deux reprises (juillet 2017 et avril 2018) par la Cour constitutionnelle saisie, chaque fois, par le gouvernement. Lors du second report, la Cour avait prévu fin avril 2018 comme date butoir pour organiser ces élections.

Le 30 avril dernier, la Cour ayant constaté que le scrutin n’a pas été organisé, a décidé de dissoudre l’Assemblée nationale en fin de mandat depuis décembre 2016. Elle a attribué les prérogatives de l’Assemblée nationale au Sénat, la deuxième chambre du parlement gabonais.

 

La Cour a aussi décidé de démettre le gouvernement pour incapacité. Elle a décidé depuis cette date de tenir une réunion hebdomadaire tous les mercredis pour s’assurer de l’évolution des préparatifs de ce scrutin qui permettra d’élire 143 députés au lieu de 120 comme auparavant. Un nouveau découpage électoral décidé lors du dialogue politique national tenu entre mars et mai 2017 a porté de 120 à 143 le nombre de sièges à l’Assemblée nationale gabonaise.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort