Retenons les notes du 2ème trimestre, fermons les classes pour contraindre le gouvernement à retirer ses mesures iniques (Louis Patrick MOMBO, secrétaire général de Dynamique unitaire)

Louis Patrick Mombo s’adressant à ses collègues enseignants lors d’une assemblée générale au terrain de basket  du quartier Awendjé dans le 4ème arrondissement de Libreville @ DR

 
Libreville, 19 mars (Gabonactu.com) – Le secrétaire général et porte-parole de Dynamique unitaire Louis Patrick Mombo incite ses collègues enseignants encore hésitant, à emboiter le pas au mouvement de grève générale illimitée lancée par cette plateforme syndicale le 12 mars dernier.
 
« Retenons les notes du 2ème  trimestre, fermons les classes pour contraindre le gouvernement à retirer ses mesures iniques », a lancé M. Mombo sur sa page Facebook. Pour lui, l’heure n’est plus à la peur mais a la lutte pour « reconquérir la dignité de l’enseignant bafouée ».
 
« L’avancement exclusif au mérite, c’est l’esclavage total, les services rendus à l’État ne te seront plus payés, pendant ce temps, le contractuel et celui du privé continuent d’en bénéficier », a-t-il fait savoir comme pour faire prendre conscience aux non-grévistes.
 
Le mot d’ordre de  grève de Dynamique unitaire n’est pas suivi une semaine après. Aucune perturbation dans les établissements scolaires ni dans les administrations, sur toute l’entendue du territoire. Un retard à l’allumage aux allures d’un désaveu.
 
 


Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.